La caravane de Jovenel Moise a rencontré le Pape François !

0
252
e président Jovenel Moise et sa caravane familiale au Vatican notamment son épouse Martine Joseph Moise et ses trois enfants

On ne s’y attendait pas. C’est sans aucune annonce publicitaire ou avis présidentiel, comme il l’avait fait tout récemment pour se rendre au Venezuela à la cloche de bois, ce pays frère qui s’est vu obligé malgré lui de fermer la vanne de Petro Caribe parce que Haïti ne peut pas rembourser sa quote-part ni en monnaie ni en production agricole, dernière alternative de paiement  suggéré par les Vénézuéliens de façon à aider Haïti à ressusciter sa production nationale, que le président Jovenel Moise et sa caravane familiale notamment  son épouse Martine Joseph Moise, ses trois enfants, les présidents des deux chambres, Joseph Lambert et Gary Bodeau, et du maire des Cayes, le controversé Jean Gabriel Fortuné, sans oublier les autres manitous de ce régime, se sont rendus en Italie pour continuer sa politique de démagogie, et tourner en dérision les masses populaires haïtiennes qui souffrent de toutes les misères et de la pauvreté la plus abjecte.

La caravane s’est arrêtée au Vatican le 26 janvier pour rencontrer le Pape François, presque Dieu sur la terre sans doute car comme l’a signalé le président   « Il faut savoir ce que cela veut dire d’aller rencontrer le pape. Ce n’est pas un personnage ordinaire comme nous tous ». Quelle dose de démagogie ! Quelle aberration ! Quelle honte à un pays qui a été l’une des premières victimes de cette église réactionnaire anti-peuple, allié historique des classes dominantes. Tout cela nous révèle, les raisons pour lesquelles l’impérialisme international avait facilité pour ne pas dire imposer cette marionnette  à la tête du pays.

Jovenel Moise et son épouse au Vatican

Alors que le peuple haïtien vit dans des conditions infrahumaines, avec un budget criminel, les employés  de certaines administrations de l’Etat ne peuvent même pas recevoir leurs pitances de salaires, ceux de la sous-traitance se résignant enfin à vendre leur force pour un rien , des milliers de dollars du pays se jettent soit dans des hôtels luxueux à l’étranger, soit dans des carnavals, ou caravanes pour satisfaire sa classe et sa clique de jouisseurs ou à amadouer les partis politiques avec des sommes mirobolantes  pour renforcer sa prise du pouvoir au détriment de la lutte des masses laborieuses.

Il y a belle lurette que le président annonçait triomphalement qu’il allait doter le pays de l’électricité 24 heures sur 24, voilà que c’est au cours de sa rencontre à Rome, avec le président italien, Sergio Mattarella, le 26 janvier 2018 qu’il a profité pour réclamer une quelconque assistance de la coopération italienne dans la construction de centrales électriques.

Cette visite de Jovenel en Italie, les dépenses que cela oblige n’est autre qu’une énième action d’insouciance  de ce régime sans foi ni loi. Pour le pays et pour le drapeau, le président haïtien et sa clique viennent de recevoir la bénédiction au Vatican de façon qu’ils continuent à respecter les ordres de Washington au détriment des intérêts absolus du peuple haïtien.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY