Kenneth Merten rencontre les acteurs de Montana

0
502
Rencontre du chargé d'affaires américain Kenneth H. Merten avec les membres du comité de coordination du bureau de suivi (BSA) de l'accord de Montana

On se rappelle que le chargé d’affaires américain Kenneth H. Merten, dans une interview à Radio Ginen, le lundi 13 décembre 2021 dernier, avait tout bonnement déclaré que le pays a besoin « d’un accord des accords. Dans notre analyse, c’est ce dont Haïti a besoin. Nous encourageons tout le monde à se mettre d’accord dans un accord pour faire avancer le pays. C’est la seule façon, selon notre logique, de débloquer la situation politique ».

C’est dans cette optique que, le mardi 21 décembre, selon un tweet de l’ambassade américaine, Merten a rencontré les principaux dirigeants de Montana. Parmi les membres de la société civile haïtienne qui ont participé à cette rencontre figuraient Magalie Comeau- Denis, du comité de coordination du bureau de suivi (BSA) de l’accord du Montana et Leslie Voltaire pour ne citer que ceux-là.:

Des membres dirigeants de l’Accord de Montana

On ne sait qui a initié cette rencontre, et pas même l’endroit où elle a eu lieu n’a été dévoilé. Est-ce dans un hôtel, au bureau de la Commission pour la Recherche d’une Solution Haïtienne à la Crise (CRSHC) ou dans le sous-sol à secrets de l’ambassade des Etats-Unis à Tabarre ? Secret de combinards.

Rappelons que lors de son interview à Radio Ginen, le chargé d’affaires américain avait bien pris la précaution de faire ressortir: «Nous ne voulons pas nous immiscer dans les affaires des Haïtiens. On nous avait accusés d’interférence. Nous ne le ferons plus. Nous ne l’avons pas fait avant. C’est ce que je veux souligner ». Dans ce cas, quel est l’objectif visé par cette rencontre ? Secret de vieux rats politicailleurs.

Est-ce pour dire à Merten qu’ils sont prêts à prendre la relève, car ils peuvent mieux servir les Etats-Unis que leur adversaire de l’accord de Musseau dirigé par le Premier ministre Ariel Henry ? Autre secret de politiciens retors.

Kenneth H. Merten et Ariel Henry

De toute façon, le début de l’année prochaine sera très mouvementé, d’autant que le 7 février 2022 devait être la fin de mandat du défunt Jovenel Moise qui, en passant, a emporté avec lui tous ses secrets dans la tombe. Il se pourrait bien, avant cette date, qu’Ariel et ses alliés de l’accord du 11 septembre proposent une personnalité incontestable pour être le président de la Transition, à moins que ce ne soit lui.

N’est-ce pas que le nom d’un ancien président circule déjà sur les réseaux sociaux ? Un secret de polichinelle voudrait-on dire. Il ne reste qu’à attendre. Merten n’a pas encore livré ses secrets. Qui vivra verra !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here