Kelly C. Bastien se retire du « Secteur démocratique et populaire »

0
197
L’ancien président du Sénat Kelly C. Bastien vient d’annoncer son retrait de ses frères de l’opposition traditionnelle.

Lutte interne d’élimination directe sans doute pour se bien placer lors de la transition du Secteur Démocratique et Populaire. Ainsi l’ancien président du Sénat Kelly C. Bastien et Lespwa de Préval vient d’annoncer dans une lettre le mardi 29 septembre 2020 son retrait de ses frères de l’opposition traditionnelle. Nous publions ainsi quelques extrais de sa déclaration et celle du secteur démocratique.

« Pour la vérité et pour l’histoire, j’ai été mandaté par le Secteur démocratique et populaire pour rencontrer Monsieur Liné Balthazar qui a requis de nous une passerelle de discussion interinstitutionnelle sur des dossiers éminemment politiques. Au rang de celles et ceux qui m’ont habilité à rencontrer le dirigeant du parti PHTK, je peux citer le sénateur Nènel Cassy, Madame Marjory Michel, Maitre André Michel, entre autres. À ce sujet il ne saurait avoir lieu de parler de dérogation de ma part aux principes du secteur qui m’a lui-même donné mandat ».

« En ce qui concerne une rencontre discrète à laquelle j’aurais pris part au motif de concocter un accord politique avec le pouvoir en place, mes pairs ont admis en privé qu’ils ont fini par confirmer que ceci ne relève que de la pure fiction. Pour être précis, les dirigeants du Secteur démocratique ont affirmé qu’à cette rencontre, qui a effectivement eu lieu, j’ai brillé par mon absence et que, par conséquent, y associer mon nom ne relève que d’une déplorable machination politique »

Pourtant selon des membres influents de ce courant, en l’occurrence André Michel, Marjory Michel et Nènel Cassy qui dans une note indique  que « personne et vraiment personne n’a été mandaté pour rencontrer les dirigeants du PHTK, Liné Baltazar, Jovenel Moïse et consorts. Si rencontres il y a eu, elles ne concernent pas le Secteur démocratique et populaire. Elles n’engagent que celles et ceux qui y auraient pris part. Que celui ou celle qui aurait un quelconque mandat à lui délivré en ce sens le présente à la presse et à la nation pour éclairer l’opinion publique ».

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY