Jovenel Moise du PHTK incorporé au groupe de Lima !

0
635
Dorénavant, les gouvernements qui font partie du Groupe de Lima sont : la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, la Guyane, Haïti, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou et Sainte-Lucie.

Le gouvernement péruvien par la filière du ministre péruvien des Affaires étrangères Gustavo Meza-Cuadra, coordinateur du groupe de Lima a annoncé sur son compte Twitter le mardi 28 janvier 2020, que la demande du gouvernement haïtien d’être incorporé au groupe de Lima a été acceptée.

Le ministre péruvien des Affaires étrangères Gustavo Meza-Cuadra, coordinateur du groupe de Lima

Selon le tweet du ministère des Affaires étrangères, Haïti rejoint le Groupe de Lima pour unir ses efforts avec les autre pays de la région « pour parvenir à une solution pacifique, démocratique et constitutionnelle au Venezuela, de sorte que le pays soit dirigée par les Vénézuéliens eux-mêmes, à travers des élections générales libres, équitables et transparentes ».

Dorénavant, les pays qui font partie du Groupe de Lima sont : la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, la Guyane, Haïti, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou et Sainte-Lucie.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères et des Cultes, Bocchit Edmond va siéger au sein du Group de Lima

Signalons que le gouvernement légitime du Venezuela représenté par le président Nicolas Maduro ne fait guère partie de ce groupe de délinquants au service de Washington, c’est l’auto proclamé président Juan Guiado qui ne préside rien et sauf certains ambassades des pays sous la dominance des Etats-Unis.

L’inculpé Jovenel Moise

Voilà un président qui n’a pas pu même faire des élections chez lui pour renouveler le mandat de ses parlementaires et qui décide de rejoindre un groupe de gouvernements hors-la-loi pour exiger la « réalisation des élections libres et équitables au Venezuela ». Incroyable, alors que le régime du PHTK de Jovenel Moise est un gouvernement démissionnaire depuis plus d’une année et fonctionne sans un Parlement, Jovenel veut porter sa contribution à la réalisation d’une solution pacifique, démocratique et constitutionnelle au Venezuela. La belle blague !

Ce n’est ni le peuple haïtien ni la nation haïtienne que représente le PHTK de Jovenel Moise au groupe de Lima. Avant tout, nous disons à l’inculpé Jovenel Moise et à sa clique de bandits légaux imposés par Washington : « Balayez devant chez vous avant de montrer du doigt les détritus devant chez le voisin ».

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY