Inondations au Cap-Haitien !

0
470
Plusieurs communes du département du Nord, du Nord-Est et des Nippes sont inondées et au moins 3 personnes sont mortes et une autre est portée disparue.

Le pays continue de faire face à toutes sortes de catastrophes. Quand ce n’est pas un ouragan, c’est un séisme. La deuxième ville du pays qui dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 décembre 2021 avait été la victime d’un grave incendie causant la mort de près de 100 riverains, vient d’être frappée les dimanche 30 et lundi 31 janvier 2022 d’une inondation, causée par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le pays.

Les autorités de la Protection civile font état de plus de 2500 maisons inondées et trois autres totalement détruites.

Selon le bureau de la Protection civile, le bilan partiel est de plus de 2578 maisons inondées, 3 détruites et 2 500 familles sinistrées.

Le parc industriel de Caracol n’a pas été épargné par cette inondation et a subi des dégâts considérables.

Selon le directeur départemental de la Protection civile, Jean-Henry Petit, plusieurs communes du département du Nord, du Nord-Est et des Nippes sont affectées et une partie du Sud-Ouest ; mais les plus inondées sont celles du Cap-Haïtien, de la Grande-Rivière-du-Nord et de la Plaine-du-Nord.

Le parc industriel de Caracol n’a pas été épargné par cette inondation et a subi des dégâts considérables.

Selon les riverains, c’est pour la première fois que les vagues ont atteint cette hauteur jusqu’à 8 pieds de hauteur sur les côtes Nord, 6 pieds de hauteur sur les côtes Sud et 5 pieds de hauteur dans le golfe de La Gonâve, en face de la baie de Port-au-Prince.

Cap-Haitien sous les eaux de l’intempérie

Au Cap-Haitien, le mardi 1er février 2022, une mère traversait un canal avec un enfant de 3 ans. Par accident la mère a glissé et l’enfant malheureusement s’est noyé.

Au moins 3 personnes sont mortes et une autre est portée disparue.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here