Innovating Health International (IHI) inaugure un Centre de Traitement de Cancer en Haïti !

0
277
L’ONG Innovating Health International (IHI)

L’ONG Innovating Health International (IHI) – qui opère en Haïti depuis 2013, a inauguré le 28 avril 2018 à Tabarre, un Centre de Traitement de Cancer, en présence d’un public composé de médecins, journalistes, volontaires  américains et haïtiens, représentants de bailleurs et de patients. « Nous n’avions jamais pensé à faire un Centre. Notre pensée n’allait pas au-delà d’un petit programme qui fait du dépistage et du traitement de la maladie du cancer par ci-par là. Nous sommes arrivés jusque-là, parce qu’il y a un besoin »,  a déclaré Dr Vincent de Gennaro Jr, responsable en chef de l’IHI, lors de son discours de circonstance.

Après le programme de diagnostic et de traitement du Cancer de l’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM), celui de l’IHI transformé en Centre de traitement se veut le deuxième plus efficace dans tout le pays. De l’hôpital Bernard Mevs où le projet était logé à son arrivée sur Haïti, il a passé quelques années à l’Hôpital St Luc de Tabarre avant de faire l’acquisition de son propre local en face de la Sun Auto à quelques mètres de l’Ambassade américaine en Haïti. « Quand on a commencé, on n’avait pas de ressources en eau, en énergie électrique, ni l’internet. On n’avait rien. Notre unique ressource était un petit staff, un grand cœur, des gants, du gaz et de la chimiothérapie. C’est comme ça qu’on a commencé », se rappelle Dr De Gennaro.

Centre de Traitement de Cancer inauguré le 28 avril 2018 dernier à Tabarre

A son actif, l’IHI compte le dépistage précoce, la sensibilisation et le traitement du  cancer du sein et du col de l’utérus à l’hôpital Bernard Mevs et celui de St Luke, dans les usines de sous-traitance pour les femmes et dans certaines universités haïtiennes. L’IHI peut se targuer aussi de la mise sur pied d’un labo de pathologie au Cap-Haitien et du lancement de recherches sur des maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension. « De 2013 à date, nous avons traité plus de 600 femmes atteintes du cancer du sein. 1500 patients au total sont traités », ajoute-il. « Le programme continue à croitre tous les jours. Parce qu’il y a un besoin ».

Selon le médecin de Gennaro Jr, ce n’est pas uniquement un centre de cancérologie, mais aussi et surtout un centre de santé pour les femmes. Le bâtiment logera une clinique de gynécologie générale, qui fera de l’obstétrique, fournira des soins prénataux (aux femmes enceintes), sera capable de faire la sonographie, le dépistage et le traitement du cancer du col et celui du sein et le planning familial.  « Si une femme vient ici, elle pourra recevoir tous les soins nécessaires. Ce n’est pas que nous ignorons les hommes. Mais je vois que les hommes ont tout le pays en leur possession. Nous allons recevoir des hommes ; mais nous sommes spécialisés dans la santé des femmes », assure le médecin, ajoutant que le centre s’occupera par ailleurs de médecine interne et de maladies chroniques.

« De 2013 à date, nous avons traité plus de 600 femmes atteintes du cancer du sein ».

Entre autres partenaires qui l’accompagnaient dès son arrivée en Haïti en 2013, l’IHI compte le ministère haïtien de la santé publique et de la population (Mspp) qui lui permet de réaliser des dépistages du cancer dans différents hôpitaux départementaux, l’ONG américaine Share Hope, le Groupe de Support Contre le Cancer, l’Hôpital St Luke, l’Hôpital Bernard Mevs, l’Hôpital Justinien du Cap, l’Université de Florida dans les recherches et l’UNFPA.

Avec ses maigres moyens,  l’institution aide des patients à se rendre en République Dominicaine pour des soins de radiothérapie depuis plusieurs années. Au cours de cette inauguration, des patients bénéficiaires ont témoigné leur gratitude. « Le problème qui persiste chez nous est le manque de moyens », regrette-t-il. « Ça c’est la première étape, mais pas la dernière. La prochaine c’est la construction d’un centre de radiothérapie », termine le responsable.

Ce nouveau centre offre des services divers en oncologie : consultation, diagnostic du cancer, biopsie, chimiothérapie, laboratoire, gynécologie IVA, salle semi privée et des services sociaux. Sur place ont été remarquées, des salles en cours d’aménagement, des installations de matériels, des affiches de sensibilisation contre le cancer du sein et du col de l’utérus.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY