Fortes intempéries suivies de séismes!

2
887
Un autre séisme dans la matinée du mardi 6 juin 2023 a tué selon un bilan préliminaire 4 personnes immédiatement après les inondations meurtrières qui ont fait 51 morts

La saison cyclonique officielle pour le bassin Atlantique a débuté le 1er juin 2023 pour se terminer aux environs du 30 novembre. Cependant, à la surprise de plus d’un, dès le lendemain 2 juin, l’ouest et le sud du pays faisaient face à d’immenses trombes de pluies qui se sont abattues sur plusieurs autres départements et engendré des inondations dévastatrices jusqu’au 4 juin.

Inondations dans plusieurs villes du pays

Ces averses ont causé de graves dégâts matériels, des destructions de plantations, des pertes de bétail emportées par les eaux et même des personnes ont été portées disparues.

Le dernier bilan communiqué par les autorités de la Direction de la Protection Civile (DPC) faisait état de 51 personnes mortes, 18 disparues et 140 blessées, 7475 familles sinistrées, 13,633 maisons inondées et 13,390 personnes déplacées dans les départements de l’Ouest, des Nippes, du Sud-Est, du Nord-Ouest et du Plateau central. Le département de l’Ouest, notamment la commune de Léogâne a été particulièrement touchée accusant un grand nombre de victimes.

Des inondations massives font des ravages à Léogâne, le 3 juin 2023

En cette circonstance le chef de la Primature dans une conférence de presse avait laissé entendre que «Tous les ministères vont se réunir avec l’ensemble de nos partenaires au centre pour faire une évaluation de la situation et proposer des éléments de solution aux difficultés de la population et que son équipe a pris la décision principale d’activer le centre d’opération d’urgence nationale» 

Le directeur de la Protection Civile, Docteur Jerry Chandeler, pour sa part,  indique que les autorités gouvernementales réunies au sein du Centre d’opération d’urgence Nationale (COUN), n’ont pas encore lancé les opérations humanitaires à l’attention des régions.

Inondations à Petit-Goâve

Par ailleurs, à cause de ces fortes intempéries,  4 personnes ont péri dans le naufrage du bateau « Métropole » à Côtes de Fer, dans le département du Sud-est.

Alors qu’on n’a pas même commencé à gérer ou à donner une réponse aux victimes de l’intempérie, des petites secousses en cascade de séisme se faisaient sentir. Ainsi, dans l’après-midi de dimanche 4 juin 2023,  vers les 4h06 et 29 secondes, un séisme d’une magnitude préliminaire de 4.2 sur l’échelle de Richter a été enregistré près d’Abricot au Département de la Grand’Anse.

Conférence de presse du Premier ministre Ariel Henry au bureau de la Protection civile

Il n’a fait aucune victime en vie humaine et l’épicentre a été localisé à 18.67 degré de latitude Nord et 74.732 degré de longitude Ouest soit en mer à 4 km au Nord-Est d’Abricot, à 18km à l’Ouest de Jérémie (Département de la Grand’Anse), 154 km au Nord-Ouest de Petit-Goâve (Dépt. Ouest) et 210km à l’Ouest de Port-au-Prince (Département de l’Ouest) à une profondeur de 7 km.

Des secouristes volontaires en train de porter un cadavre trouvé sous les décombres

Ce n’était que la pointe de l’iceberg, puisque dans la matinée du mardi 6 juin 2023, à 5h11 et 22 secondes, un autre séisme de magnitude préliminaire de 5.7 sur l’échelle de Richter a été enregistré en Haïti de nouveau près d’Abricot (Département de la Grand’Anse).

Des personnes transportent un blessé loin d’une maison qui s’est effondrée à la suite d’un tremblement de terre à Jérémie, en Haïti, 6 juin 2023.

L’épicentre a été localisé à 18.68 degré de latitude Nord et 74.32 degré de longitude Ouest soit en mer à 4 km au Nord-Ouest d’Abricot, à 23km au Nord-Ouest de Jérémie ((Département de la Grand’Anse), 180 km au Nord-Ouest de Léogâne (Département de l’Ouest) et 210km à l’Ouest de Port-au-Prince  à une profondeur de 10 km.

L’hôpital Saint-Antoine, Jérémie

Dans un rapport préliminaire, on fait état au moins de quatre morts dont deux fillettes âgées respectivement de 2 et 6 ans et leurs mères qui ont été également tuées à cause de l’effondrement de leur maison dans le quartier Saint-Hélène, un quartier pauvre de Jérémie où 36 personnes ont été blessées et plus d’une dizaine de maisons détruites. Des secouristes sont toujours à pied d’œuvre pour essayer de secourir d’autres survivants.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here