Elections au Parlement !

0
282
Le nouveau bureau du Sénat se compose comme suit : Joseph Lambert président, François Sildor Vice président ; Dieupi Chérubin 1er secrétaire ; Wilo Joseph 2e secrétaire et Louis Onondieu questeur

Le parlement haïtien a fait la une de l’actualité politique du pays cette semaine avec la  cérémonie de clôture de la deuxième session extraordinaire de l`année législative 2017 et l`ouverture de la première session ordinaire de l`année législative 2018 qui vient d’avoir lieu le deuxième lundi du mois de janvier, soit le lundi 8 janvier dernier vers les 2h 15 PM.

Le président Jovenel Moise dans son discours au Parlement sur ses 11 mois au pouvoir

Ce jour là, certes,  le Premier ministre Jack Guy Lafontant a présenté devant les 20 sénateurs et la soixantaine de députés présents en Assemblée Nationale le bilan des actions entreprises par son gouvernement durant les mois qu`il a déjà passés à la tête de la Primature. Participaient à cette séance des membres du corps diplomatique et de la société civile, le président de la Cour de cassation et du Conseil supérieur de la police judiciaire (Cspj), Jules Cantave, ainsi que l’ancien colonel Jodel Lesage commandant en chef a.i des prétendues Forces armées d’Haïti ou forces armées du PHTK. Le président Jovenel Moise, pour sa part, dans son discours sur ses 11 mois au pouvoir a présenté l`état de la nation. Il n’a pas manqué de parler longuement de la lutte contre la corruption, alors qu’il est encore un inculpé. Il n’a surtout pas oublié d’essayer de vendre une fois de plus sa «caravane du changement»  très impopulaire dans le pays et surtout du dernier coup qu’il se prépare à apporter à l’opposition, soit la formation du Conseil électoral permanent.

Le Premier ministre Jack Guy Lafontant présentant son bilan aux Parlementaires

Après ces discours de circonstance de l’Exécutif, les chambres devront chacune se réunir pour élire un nouveau bureau à leur tête. Youri Latortue le président sortant du Sénat a déjà déclaré forfait. En effet, il ne se présentera pas face à son compère, le sénateur Joseph Lambert du KONA, l’allié indéfectible du PHTK, l’ancien conseiller comme lui du président Martelly,  l’homme aux actions louches qui ne peut se passer d’être un détenteur de pouvoir.

Les deux larrons de la politique haïtienne Youri Latortue le président sortant du Sénat et l’actuel président Joseph Lambert

Youri Latortue du parti Ayiti an aksyon a ainsi fait place à son cavalier polka de façon que ce dernier lui retourne l’ascenseur au moment opportun. Déjà nous pouvons sans aucun doute déclarer que le prochain bureau du sénat sera présidé par Joseph Lambert. De Youri Latortue à Joseph Lambert y aura-t-il un changement au sein de ce sénat croupion auquel il ne manquait que Guy Philippe, le sénateur du Consortium représentant de la Grande Anse, actuellement en prison aux Etats-Unis et qui illustrerait, s’il en était besoin, l’indécence et la puanteur des principaux parlementaires du pays ? Signalons que Joseph Lambert alias « Papa tounen » ou « animal politique » occupait déjà ce poste en 2006, au cours du second mandat de René Garcia Préval. Sans surprise, il vient d‘écrire sur Twitter « Je suis le sénateur du Sud-Est. Je suis le nouveau président du Sénat. Je viens d’être élu avec 28 voix sur 29 possibles. Un nouveau départ pour un Sénat plus dynamique, plus productif et plus équilibré! »

Ainsi le nouveau bureau du Sénat se compose comme suit : Joseph Lambert président, François Sildor Vice président ; Dieupi Chérubin 1er secrétaire ; Wilo Joseph 2e secrétaire et Louis Onondieu questeur

Le député de Delmas Gary Bodeau

En ce qui concerne la chambre basse, l’autre membre du parti Ayiti an aksyon, le député Cholzer Chancy qui présidait la chambre des députés, aurait aussi décidé de se retirer de la course électorale tout comme Youri de façon à faciliter la tâche aux députés Bernard Anous de Beaumont et l’actuel questeur, le député de Delmas Gary Bodeau (Bouclier) parti proche du PHTK.

Joseph Lambert le nouveau président du Sénat

De toute façon, le parlement n’aura pas pour autant un autre visage de moralité; il restera toujours souillé et sali. Par ailleurs, la commission mixte formée des membres de l’Exécutif et du Sénat a fait ses recommandations à propos des sénateurs élus en  2015 et entrés en fonction en janvier 2016: Antonio Chéramy, Evalière Beauplan, Nawoom Marcelus, Jacques Sauveur Jean, Carl Murat Cantave, Wilfrid Gélin, Ricard Pierre, Hervé Fourcand, Saurel Jacinthe et Francener Dénius. Ils  resteront en fonction comme sénateurs de la République jusqu’au mois de  janvier 2020, juste après les élections censées avoir lieu en octobre 2019.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY