EDH : un mort, un blessé !

0
376
Les locaux de la Compagnie d’électricité d’Haïti (EDH) située à l’angle de la rue Charéron et du boulevard Harry Truman ont été mitraillés par des bandits

Alors que le gouvernement prétend se mobiliser contre l’insécurité, au grand jour des individus non identifiés ont tout bonnement mitraillé les locaux de la Compagnie d’électricité d’Haïti située à l’angle de la rue Charéron et du Boulevard Harry Truman au Bicentenaire le mardi 9 mars.

Un travailleur de la compagnie, Marc-Stéphen Gorguette, employé du service de la comptabilité de l’Électricité d’Haïti, a été blessé et un chauffeur de taxi-moto qui par malheur a été trouvé en ce mauvais endroit fut frappé mortellement suite aux tirs des malfrats.

Des bandits du groupe : « baz 5 segonn » de Izo

Selon des riverains, cette attaque au siège de l’EDH est une riposte des bandits pour protester contre le fait que la police les avait empêchés de festoyer la 2ème soirée de gala à l’occasion du troisième anniversaire d’existence du puissant groupe armé, créant la terreur, appelé « cinq secondes » au Village de Dieu. 

Même les artistes qui ont été invités à performer ont été catégoriquement chassés par la police nationale.

Par ailleurs, selon une autre source, cette attaque a été causée à la suite du refus de  l’administration de l’EDH à octroyer une aide financière à ce gang dans le cadre de la célébration de ses trois ans de fonctionnement.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY