Des habitants de Cité Soleil dénoncent les occupants de l’ONU

0
92

Les responsables de la Fédération des responsables de la Fédération de Voudoisants de Cite Soleil (FEVOCS) ont véhémentement dénoncé les agissements des re- présentants de l’organisation des Nations-Unies à Cité Soleil. Les soldats de l’ONU sont les auteurs de graves exactions, dont des actes de cambriolage. Jean Sony Vatil et Emilio Oscar qui sont respectivement coordonnateur et secré- taire général de la FEVOCS dé- claraient : « Les soldats de l’ONU, déployés à Cité Soleil se comportent en une véritable force d’occupation. Ils sont coupables de graves exactions et de violences gratuites à l’encontre de la population. Ils ont brutale- ment fouillé sans raison apparente les résidences des riverains. Ils les ont également dépossédés de leur argent et d’autres objets de valeur qu’ ils possèdent. Ils sont même arrivés à cambrioler une maison d’affaires (Bric-à-Brac) à Soleil 17, emportant des bijoux et d’autres objets. Ils n’appréhendent personne, mais ils frappent délibérément les gens sans qu’ ils n’aient commis un quelconque forfait. »

Après le coup d’Etat/kidnap- ping du président Jean Bertrand Aristide le 29 février 2004, Cité Soleil et Bel Air ont constitué des foyers de résistance, classés depuis parmi les zones de non droit. Les soldats de l’ONU qui s’y sont ins- tallés, continuent à terroriser la population qui fait face à toutes sortes de problèmes.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY