Derrière la richesse se dissimule la misère ! Manifestation à Pétion-Ville !

0
760

Quand les habitants de cette commune vivent dans un tel état, comment peut-on faire devenir Pétion-Ville une ville moderne et accueillante ?

Dans une déclaration faite devant la mairie de Pétion-Ville à la fin de cette marche, un des protestataires s’est exprimé ainsi : « Nous entendons la quantité de mensonges assortis de propagandes à outrance qui font croire que l’image de Pétion-Ville se résume seulement à de belles places, comme la Place Boyer, Place Saint-Pierre, Parc Sainte-Thérèse, des buildings et hôtels pour tromper l’opinion publique nationale et internationale pour essayer de cacher la misère atroce que connait de la population des quartiers populeux, où vivent des gens exclus tels : Bobin, Bristou, Marie Thérèse, Tchetecheni, Boukan, Lapli, Dezemit, Fliplo nan Sera, Bwa monkèt, Mòn Laza, Nerèt, Mòn-èkil, Gerardo, Doko etc… »

Il a ajouté : « Il n’y a pas de liberté sans bien-être comme il n’y a pas de démocratie sans bien-être. Un jour arrivera quand les gens qui vivent dans les quartiers populeux, particulièrement ceux de Bobin cessent d’être considérés comme des « zonbi ». Ils doivent se mettre débout pour défendre leur dignité, le respect de leurs droits de vivre comme de citoyens à part entière ».

Cette marche a démarré au niveau du marché Télélé pour se rendre devant la mairie de Pétion-Ville. Il faut rappeler queles quartiers où l’on a démarré ce mouvement de protestation populaire se trouvent à quelques mètres de la résidence de l’occupant de Palais National, monsieur Michel Joseph Martelly. Après plus de quatre (4) ans à la tête du pays, Haïti recule, les gens de la classe moyenne sont réduits à la pauvreté, ceux qui vivent dans la pauvreté sont réduits à la misère indigne. Des ouvriers qui étaient de rudes travailleurs sont jetés sur le pavé à la mendicité. Les paysans abandonnés continuent de laisser leur terre pour se rendre dans des villes ou ailleurs à la recherche de mieux être.

Derrière la richesse de Pétion-Ville se dissimule tant de pauvreté !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY