Démission du PM, à quand celle du président ?

0
381
Si Jovenel Moïse avait un brin d’honnêteté, il devrait être le premier à faire ce pas comme le demande la population

Le Premier ministre Joseph Jouthe a tiré sa révérence, dans une lettre adressée au Président de facto Jovenel Moise le mardi 13 Avril 2021 en ces termes «  J’ai le regret de vous donner ma démission au poste de Premier Ministre pour des raisons de convenances personnelles. Cette décision est effective à partir de la date de la présente ».

Tout récemment juste après que le Premier Ministre ait été dénoncé publiquement par le secrétaire du Conseil des ministres Rénald Lubérice pour son projet de vite déteinte pour lutter contre l’insécurité et son ministre de la Justice Rockefeller Vincent, il avait menacé de faire un tel geste à une réunion du Conseil des ministres le mercredi 10 mars dernier, cependant Jovenel Moise ne l’avait pas suivi dans cette voie.  Sa décision du 10 mars paraissait un peu sous le coup de l’émotion et de l’orgueil du fait qu’il avait été critiqué publiquement par ses subalternes au sein du gouvernement 

Le Premier ministre Joseph Jouthe

Cette fois, il semblerait que c’est une décision irréversible, surtout que la situation politique n’est pas tout à fait en faveur du gouvernement. Suite aux dernières déclarations du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) sur son compte twitter, concernant le referendum sur la nouvelle constitution.   On pouvait lire « A ce stade, le processus n’est pas suffisamment inclusif, participatif ou transparent. L’appropriation nationale du projet de constitution exige l’engagement d’un éventail plus large des acteurs politiques, sociétaux y compris les groupes de femmes et religieux dans tout le pays », tache presque impossible au gouvernement. 

Le ministre des Affaires étrangères Claude Joseph.

Il est à souligner également au cours d’une conférence de presse en sa résidence officielle, le lundi 12 avril, Jouthe Joseph avait publiquement avoué son insatisfaction quant à  la lutte contre l’insécurité mais son incapacité qu’il devrait dire. Rappelons qu’il a été nommé à ce poste le 4 mars 2020.

Si Jovenel avait un brin d’honnêteté, il devrait être le premier à faire ce pas comme le demande la population.

Selon des informations de dernière heure, le Premier ministre Joseph Jouthe a été plutôt démis de ses fonctions et est remplacé par le ministre des Affaires étrangères Claude Joseph.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY