Canaan: Mensonge de la police!

1
806
Conférence de presse truffée de mensonge éhonté de la part du directeur général de la police nationale d’Haïti (PNH) Frantz Elbé le lundi 28 août 2023

Après ce qui s’était passé au Canaan le samedi 26 août 2023 où plusieurs manifestants ont été abattus par les gangs de cette localité, jusqu’à présent ni la police nationale, ni la mairie de Croix des Bouquets ne peut en faire même un bilan provisoire des victimes qui sont mortes, blessées, ou restées otages…

Cela prouve qu’il n’y a aucune institution responsable dans le pays.

Qui pis est la police nationale dans une conférence de presse donnée le lundi 28 août 2023 par le chef de la police lui-même n’a convaincu personne sauf lui-même et sa clique. Dans un texte écrit à la va vite, qu’il ne pouvait même pas lire convenablement, le chef de police Frantz Elbé s’est déshabillé devant la société pour montrer sa nullité. Il a justement montré son vrai visage et on se demande même s’il est qualifié pour ce travail noble et honnête ?

Le chef de la police Nationale, Frantz Elbé

« Des consignes ont été données aux responsables des différents commissariats pour dissuader les organisateurs de la marche de se rendre à Canaan » a-t-il fait savoir. Quel mensonge éhonté de la part du directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH) !

Il continue à mentir aux manifestants en ajoutant que « les policiers devaient aussi établir un périmètre de sécurité afin de bloquer les manifestants car la zone est dangereuse. La police a fait tout ce qu’elle a pu mais malheureusement la foule s’est divisée en plusieurs groupes et a contourné le dispositif de sécurité ».

Une telle déclaration illustre le non-respect de Elbé pour la vérité et surtout pour la société haïtienne. C’est un pur mensonge. Un vieil adage ne dit-il pas que Turpe est mentiri, il est honteux de mentir ?

Une vue de la marche du 26 août 2023 à destination de Canaan

D’ailleurs, il n’aurait même pas dû venir raconter toutes ces fausses histoires. S’il avait un brin de respect pour le pays et pour l’institution policière, il devrait dans l’après-midi du samedi même annoncer sa démission pour cause d’incapacité à gérer l’institution policière et non-assistance à un peuple en danger. Hélas ! Il doit sa position au tuteur impérialiste, et c’est tout dire.

Le rôle de la police est de servir et protéger. Que le directeur nous enseigne qui les policiers qu’ils dirigent sont en train de servir et protéger. La seule chose qui est certaine, ce n’est pas la population haïtienne.

Un peuple décidé qui n’a pas peur de lutter pour defendre son pays

Car, la police ne joue même pas le rôle d’une compagnie privée de sécurité. On est certain, si c’était la compagnie privée de Elbé « Sécurité Plus » qui était engagée dans cette mission, elle ferait mieux que les forces policières à son service. Au moment où Jeff, le chef de gang de Canaan, et ses criminels ouvraient le feu sur les manifestants dont l’objectif était précisément de déloger ledit gang qui occupe la route nationale numéro 1 et plusieurs zones avoisinantes longtemps abandonnées par les autorités étatiques, où étiez-vous M. Elbé ?

Vous n’avez même pas la capacité de comprendre ce qui est en jeu, et c’est justement l’inaction de votre force de police qui force les gens à prendre un tel risque. Armés de machettes, et de bâtons et d’autres armes blanches, les manifestants indignés n’en peuvent plus avec cette insécurité programmée et parrainée par des hautes personnalités politiques du pays.

Des manifestants tombés sur les lieux du combat

Cette conférence de presse du Haut état-major de la police est une preuve palpable que la PNH est gangrenée de bandits criminels dont le premier d’entre eux est le chef de la police.

Ce n’est pas la première fois que vous mentez à la Nation, M. Elbé. Rappelez-vous : vous aviez annoncé au début du mois de février 2023, une opération dite ‘‘Tornade 1’’ contre les criminels du gang « Kraze Baryè » et leur Chef Vitel’Homme Innocent dans la zone de Pernier et Torcelle. Il n’y a même pas eu même un léger coup de vent, alors où est passée cette opération dont on n’entend plus parler d’elle ?

Le pasteur Marcorel Zidor de l’église Évangélique Piscine de Bethesda

Le 21 octobre 2021, Frantz Elbé, avait promis de libérer Martissant dans un futur proche. Deux ans après, rien n’a jamais été fait, en ce sens, et Martissant est devenu plus dangereux puisque la PNH n’a pas traqué les bandits.

Pour justifier votre nullité, vous répétiez les slogans de la rue juste pour amadouer la population. C’est triste sinon outrageant de vous entendre dire que vous n’alliez pas simplement arrêter les gangs à sandales mais ceux à cravate. Vraiment ? Est-ce que votre nom est déjà sur la liste, Monsieur le Directeur ?

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here