Campagne pour un président de la Transition

1
193
Aux Cayes, puis à Port-au-Prince, des manifestants réclamaient que l’ancien président Jean Bertrand Aristide prenne les rênes de la transition pour une période de deux (2) ans.

Une série de manifestations a été entamée dans le pays par de nombreux partisans et sympathisants de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide. La première a eu lieu le jeudi 16 Juin 2022, dans la ville des Cayes. Les manifestants réclamaient catégoriquement que l’ancien président prenne les rênes de la transition pour une période de deux (2) ans, durée suggérée du reste par les acteurs de l’Accord Montana, dont le parti du président était signataire.

Dans la même veine, juste après une conférence de presse donnée le mardi 21 juin 2022 au local du Bureau des avocats internationaux (BAI), une autre manif a été annoncée et prévue à la capitale le dimanche 26 juin 2022 toujours dans le cadre de mobiliser la population pour exiger que Jean Bertrand Aristide soit l’homme de la situation et du moment.

Ainsi des milliers de manifestants sont descendus effectivement dans les rues de Port-au-Prince ce dimanche pour exiger que l’ancien président Jean Bertrand Aristide soit placé à l’avant-garde de la transition politique. Ils ont marché depuis la place Resistance, Carrefour de l’Aéroport jusqu’à la résidence de l’ancien président Aristide, située à Tabarre.

Des partisans Lavalas marchent à Port-au-Prince

À titre de rappel et pour la gouverne des uns et des autres, on ne peut pas oublier que bien avant cette campagne de Lavalas surgie de nulle part, il y avait eu d’autres candidats à la Transition tels que le sénateur du Sud-est Joseph Lambert.  Puis, l’ancien gouverneur de la banque centrale, Fritz Alphonse Jean en avait été élu le président et l’ancien sénateur Steven Benoît le Premier ministre pour une transition de deux ans, à la suite d’une élection organisée à l’hôtel Kinam, le dimanche 30 janvier 2022, par le Conseil national de transition (CNT) mis en place par les membres de l’accord de Montana.

Il faut le souligner, à l’encre forte, que toute cette campagne pour qu’Aristide soit le président de la transition a commencé juste après la visite de la cheffe de file du Core Group, Mme Helen La Lime, représentante du secrétaire général des Nations Unies, travaillant pour implémenter la politique de domination des Etats-Unis en Haïti.

« Vive Aristide » ! « Aristide pour Haïti, Haïti pour Aristide » furent quelques-uns des slogans scandés par les manifestants. D’autres dates sont déjà prises pour la continuer cette campagne bien orchestrée et programmée par des mains sûres.

Il est évident qu’au lieu d’un tweet de Mme la Lime, il semblerait opportun que l’organisation Fanmi Lavalas laisse cette responsabilité à la population pour que « l’élu » ne ressemble pas trop au Premier ministre de facto Ariel Henry.

Mme Helen La Lime

D’une manière ou d’une autre, le fait même de mobiliser la population, voire même de la manipuler en désignant nommément, comme tombé du ciel, un personnage politique donné pour assurer la transition est déjà très significatif. Il est même humiliant et honteux de savoir que certains individus aient consenti à plier l’échine et à se mettre au service du Core Group (qui dans l’ombre tire les ficelles) au lieu de mobiliser les masses au sens de les porter à devenir les artisans de leur propre transformation sociale.

Accepter un poste de président ou de Premier ministre de Transition relève d’un emploi et n’a rien à voir à quelque légitimité populaire que ce soit. En voilà une drôle de campagne pour une encore plus drôle de transition !

1 COMMENT

  1. Merci Madame Papillon pour cet excellent article. Je vous suis depuis un moment et je remarque que vous ne vous laissez pas berner par les manigances des uns et des autres. Assez informé, je peux vous assurer que vous ne vous y trompez pas. Ce bal des égos ne peut nous amener nulle part, sinon dans l’antre éternelle de la pieuvre et de son bien identifé core group. Courage, la vérité nous libèrera.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here