Accord Musseau vs Accord Montana

0
312
De gauche à droite : Edmonde Supplice Beauzile (Fusion) de l'équipe de Musseau et Magali Comeau-Denis de la formation de Montana

L’opinion attend anxieusement les résultats d’un match opposant les deux équipes d’Accord de la classe politique moribonde et pourrie du pays relatif à un consensus à accoucher pour résoudre une crise qui s’éternise. La date de ce face à face historique n’est pas encore annoncée, mais un grand suspense demeure chez les partisans des deux camps.

« La façon la plus pragmatique pour arriver à une entente est d’entamer sans condition, des discussions sérieuses et approfondies sur les questions essentielles sur lesquelles il existe déjà des convergences de vue » a fait savoir l’équipe de Ariel Henry au Groupe Montana, qui eux-mêmes n’avaient pas manqué de souligner que « Le consensus est une des conditions nécessaires à la résolution de la crise afin de permettre de rétablir le fonctionnement des institutions constitutives de l’ordre républicain, faciliter un retour à l’ordre démocratique et promouvoir la culture de la légalité, et ainsi éviter que le gouvernement issu des élections ne soit lui-même un gouvernement de transition qui s’en retrouvera handicapé ».

Des signataires de l’Accord de Musseau

Dans la perspective de ces négociations tant attendues c’est ainsi que les deux protagonistes ont finalement annoncé leur formation pour le grand match, sauf qu’ils ont omis de publier les noms des joueurs étrangers, les plus expérimentés du reste,  en l’occurrence ceux du Core Group qui auront à participer dans les coulisses pour tirer les ficelles.

Les arbitres par ailleurs ont été depuis longtemps choisis, en l’occurrence Mgr Ogé Beauvoir de Religions pour la Paix, Jean-Robert Charles du CORPUHA et Laurent St-Cyr du CCIH.

L’objectif de ce round de négociations ou de dialogue est de trouver un consensus entre le Bureau de suivi de l’accord Montana et celui de l’Accord de l’apaisement social en vue d’un dénouement à la crise politique.

Voici le nom des fantoches sélectionnés par chacune des formations politiques pour cette grande rencontre de négociation en vue d’arriver sans doute à un partage du pouvoir.

Des membres de l’Accord de Montana

Montana : Magali Comeau-Denis, Hugues Célestin, Dunois Eric Cantave, Patrick Joseph, Antoine Rodon Bien-aimé, Ernst Mathurin et Jacques Ted St Dic.

Musseau : Edmonde Beauzile Supplice (Fusion)  André Michel et Marjorie Michel (SDP), Émile Hérard Charles (MTV), Génard Joseph (Vérité), Domingue Orgella (OCCODE), Louis Gérald Gilles (NOULHA), Alix Richard (Fusion) et Josué Pierre-Louis (PHTK).

Du coté de Montana, on pouvait remarquer l’absence d’un joueur percutant, magouilleur professionnel ; il s’agit du lavalassien Lesly Voltaire.

Cependant, si nous prenons la peine de passer en revue chacun des joueurs des deux équipes, nous relevons que la dignité, avec eux, n’est pas au rendez-vous. C’est dire qu’aucun d’entre eux ne fait honneur à la Nation, vu leur histoire honteuse, sinistre dans le jeu politique du pays dans le passé. Le peuple haïtien n’a rien à attendre de cette rencontre, qu’elle ait lieu ou pas ce sera la même chose. Qu’importe l’issue de ce match, il reviendra au peuple haïtien de décider de l’avenir du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here