Ayiti : Installation d’une dictature et chasse aux progressistes!

0
104

Le rassemblement des révolutionnaires Haïtien.ne.s (RARA), chapitre Montréal condamne le climat de répression sauvage et la chasse aux militant.e.s progressistes du régime PHTK et proteste contre les arrestations illégales et les sévices infligés aux victimes. RARA renouvelle son soutien et sa solidarité à la population et aux camarades en difficulté. En effet, ce 7 février 2021, date où le mandat du gouvernement de Jovenel Moise prend fin d’après la constitution 1987 amendée et les lois électorales d’Ayiti, le régime en place a déployé sa machine répressive pour garder le pouvoir. Ce, avec l’appui des puissances occidentales dont le Canada.

Dans cette folle lancée pour asseoir la dictature renaissante, brandissant les fantômes du duvaliérisme, plusieurs camarades et personnalités de la société Haïtienne ont été brutalement arrêté.e.s et de manière illégale (ravi.e.s de leur maison à 2 :00 AM). Des camarades du RARA ont été arrêtés et plusieurs autres ont été obligé.e.s de se mettre à couvert. RARA tient le pouvoir en place responsable de la vie de nos deux camarades arrêtés illégalement à Saint Marc et aux Cayes ainsi que les autres qui sont obligé.e.s de prendre le maquis.

RARA alerte l’opinion internationale sur cette dérive totalitaire qui utilise les mêmes pratiques duvaliéristes et branle un passé révolu de chasse aux progressistes avec la création d’un service de renseignement qui ne manque pas de nous rappeler le fameux SD duvaliérien. Beaucoup de vies ont été sacrifiées pour nous sortir des affres de la dictature et nous n’allons pas baisser les bras et livrer notre jeunesse et une autre génération en pâture.

RARA dénonce le soutien inconditionnel du gouvernement canadien au régime PHTK et sa complicité à l’installation d’une dictature en Ayiti qui réduit au silence toute voix dissidente, en particulier celle de la gauche. À titre illustratif, soulignons la fermeture de la Cour Suprême du pays (Cour de cassation) et la fermeture de l’école de la magistrature.

RARA interpelle le peuple canadien et le peuple québécois en particulier, les organisations progressistes, de droits humains et de gauche afin de soutenir la lutte du peuple haïtien trop longtemps éprouvé et d’aider à déjouer ce plan macabre totalitaire en plein XXIe siècle.

À bas la dictature en Ayiti!
Vive la lutte des masses haïtiennes pour leur autodétermination!
Pour authentification :
Réginald Germain
Montréal, le 8 février 2021

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY