Assassinat du père Joseph Simoly

0
1688
L'assassinat du Prêtre Joseph Simoly prouve très clairement que la bataille contre la Corruption fera des pleurs, des grincements de dent et du sang versé. La Corruption étant la toile de fond du système d'exploitation et d'indignité nationale établi dans le pays depuis l'assassinat du père Fondateur de la Patrie, Jean Jacques Dessalines

Le jeudi 22 décembre 2017 dernier, le Père Joseph Simoly, 54 ans, vicaire dominical à la paroisse du Sacré-Cœur de Turgeau, a été attaqué tout près de sa maison sur la route de frères par des individus circulant à moto. Atteint de quelques projectiles, il a été transporté d’urgence à l’hôpital de la communauté haïtienne  à Puits Blain. Malheureusement, il n’a pas survécu à ses blessures et est décédé dans l’après midi de ce même jour.

Une plainte a été déposée le lendemain vendredi 22 décembre à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ; mais selon l’inspecteur Gary Desrosiers Porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti (PNH), le Père Joseph Simoly venait d’effecteur une transaction dans une banque avant d’être la cible de voleurs alors qu’il rentrait chez lui.

Le Prêtre Joseph Simoly

Déclaration à laquelle  beaucoup de gens n’ont toutefois pas fait confiance, vu que la position active du révérend père à la célébration de la fete de la Notre-Dame de l’Immaculée Conception sur le thème « Haïti ou pa bezwen pè; manman w p ap kite w peri », Haïti, tu n’as aucune raison d’avoir peur, ta mère ne te laissera pas périr!

Justement, en cette occasion du vendredi 8 décembre, une grande procession a été organisée contre la corruption dans les rues de la capitale, partant de la cathédrale de Port-au-Prince pour aboutir au stade Sylvio Cator. Le président de la République Jovenel Moise a même été invité par le père Frantz Petit-Homme à y prendre part « De même qu’en 1942 les autorités s’étaient unies à l’Église et avaient marché pour Haiti, je vous invite à rejoindre l’Église pour organiser cette belle marche ».

Suite à l’assassinat du prêtre, voici la réaction de Maitre André Michel, porte parole de l’actuelle opposition au régime:

Maitre André Michel

« Nous avons appris avec la plus grande tristesse l’assassinat crapuleux, en début de soirée de ce Jeudi 21 Décembre 2017, de Joseph Simoly, Jeune prêtre dynamique et Honnête de l’église catholique.

Le prêtre Joseph Simoly était très amer dans ses dernières prêches contre les corrupteurs impliqués dans la dilapidation du Fonds PetroCaribe. D’ailleurs, suite à la marche de l’église Catholique, au Stade Sylvio Cator , il avait pris la parole pour dénoncer la Corruption qui gangrène l’administration publique. Il avait même déclaré qu’il était prêt à mourir pour combattre la Corruption.

L’assassinat du prêtre Joseph Simoly, Porte Etendard de la lutte contre la corruption à l’intérieur de l’église catholique, est un message fort et un signal envoyés à celles et ceux qui désirent s’engager dans la lutte Contre la Corruption en Haïti.

Après avoir détourné plus de 3.8 milliards de dollars américains, les corrompus et les corrupteurs veulent nous intimider ; ils veulent intimider les forces Morales et du Droit. Ils croient pouvoir utiliser l’intimidation pour empêcher la tenue Procès de la dilapidation du Fonds PetroCaribe. Ils se trompent. Le Procès aura lieu.

Pour nous, les personnes épinglées dans le Rapport sur la dilapidation du Fonds PetroCaribe sont les premiers suspects dans l’assassinat de ce prête révolutionnaire. Nous demandons à la Justice Haïtienne d’assumer ses responsabilités. Nous ne ferons pas marche arrière.

Et, comme nous l’avons dit lors de la dernière Conférence de presse du Secteur Démocratique et Populaire, l’année 2018 sera celle de la Mobilisation populaire Contre la Corruption. Nous présentons nos sympathies les plus sincères à la hiérarchie de l’église Catholique, aux fidèles qui ont perdu leur digne Berger et à la famille éplorée.

L’assassinat du Prêtre Joseph Simoly prouve très clairement que la bataille contre la Corruption fera des pleurs, des grincements de dent et du sang versé. Cela va de soi, la Corruption étant la toile de fond du système d’exploitation et d’indignité nationale établi dans le pays depuis l’assassinat du père Fondateur de la Patrie, Jean Jacques Dessalines »

Une veillée de prière sera organisée en son honneur le vendredi 29 décembre 2017, à partir de 4h00 p.m., à la paroisse du Sacré-Cœur où il était attaché.

Ses funérailles seront chantées le samedi 30 décembre 2017, à 8h30 a.m. à la Cathédrale transitoire de Port-au-Prince et la dépouille mortelle sera exposée le même jour à partir de 6h30 a.m. à la chapelle de l’Archevêché. Ses restes seront inhumés à Hinche.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY