Assassinat de Vladimir Fédé

0
405
Dans la matinée du lundi 16 septembre 2019 à Diquini, Vladimir Fédé, âgé de 30 ans a été assassiné de sang froid par un policier de la Police Nationale
Vladimir et sa fille

Dans la commune de Carrefour à l’entrée sud de la capitale haïtienne, est survenu un crime crapuleux qui a rameuté l’indignation de toute la population. Dans la matinée du lundi 16 septembre 2019 à Diquini,  Vladimir Fédé, âgé de 30 ans et père d’une fillette de 6 ans a été assassiné de sang froid aux ordres expresses du nouveau directeur a.i de la Police Nationale, Normil Rameau. Celui-ci voulant à tout prix montrer à son seigneur Jovenel et aux élites qu’il est à la hauteur de sa tache de criminel assermenté, a choisi de jeter le deuil dans la famille de la victime.

« Les jeunes du quartier de Diquini sont descendus dans les rues pour revendiquer l’alimentation des pompes en carburant. Un détachement de la Police Nationale en cagoule est apparu sur les lieux et celui qui pilotait le pickup est descendu et a mis Vladimir en joue. Le concerné s’est agenouillé et a tourné le dos avec les deux mains en l’air, le criminel endurci lui a logé deux projectiles de son M 16 à la nuque au vu et au su de tous. Et la victime de cette cruauté inconcevable, baignant dans son sang écarlate, a succombé à ses blessures dans les secondes qui ont suivi ».

Vladimir Fédé baignant dans son sang

C’est ce qu’a dénoncé Jules Pierre, un des manifestants qui assistait à cette scène sinistre. Le calvaire de la famille du défunt n’a fait que commencer quand la femme du défunt, Mariette Salomon, sa tante et son avocat se sont présentés à la morgue pour se voir refuser d’observer le cadavre. Outre le fait de les charger un montant de deux mille cinq cents (2.500.00) gourdes par jour, une accusation de bandit activement recherché a été annexé au procès verbal de constat légal à l’instigation même de l’assassin.

Le Maire titulaire de la Commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre, dans un communiqué rendu public, a condamné avec la dernière rigueur le meurtre de Vladimir Fédé. En conséquence, le Conseil municipal demande aux responsables de la PNH et à la justice ainsi qu’aux organismes de défense des droits humains, de diligenter des enquêtes indépendantes en vue d’identifier les mobiles de cet acte crapuleux et d’en fixer les responsabilités. Dimanche, un  journaliste de Radio Télé Zénith qui rapportait en direct l’assassinat du jeune Vladimir Fédé a été malmené par le policier criminel qui s’est saisi de son téléphone portable.

Vladimir Fédé au Chili

Alors que le bandit légal et criminel Arnel Joseph est en pleine vie, la police n’a trouvé d’autres personnes  sur qui étaler toute sa lâcheté et sa forfaiture que Vladimir Fédé,  un jeune homme revenu tout récemment du Chili a expliqué sa femme Mariette. Encore un crime monstrueux, incroyablement crapuleux qui sans doute restera impuni.

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY