1517-2017 : 500 ans de protestantisme

0
869
Martin Luther et Jean Calvin

Je ne reste plus assis sous un arbre
Dans l’attente de vos miracles
Le petit Christ qui souriait en moi
Hier soir, je l’ai noyé dans l’alcool
De même j’ai noyé les tables de la loi
De même j’ai noyé tous vos saints sacrements.
René Dépestre 

L’occident ségrégationniste ne saurait déceler de meilleurs créneaux pour imposer aux peuples du tiers-monde ses préjugés de races supérieures. Il a recours soit à la violence sanguine communément appelée guerre. Dans certains cas,  il utilise une violence douce à travers les versets insensés et ridicules d’un manuel de manipulation baptisé la bible. Au nom de ce même Dieu qui interdit formellement de tuer, les tenants de la civilisation s’arrogent le droit d’anéantir des millions d’êtres humains.

Ne vous méprenez pas pour autant, les missiles scuds et les bombes destructrices et les barils de gaz sarin qui engloutissent les pays musulmans ne sont que la stratégie de l’empire vampire pour imposer ses croyances à ceux et celles qu’il estime être des sauvages. Le catholicisme perdu dans sa quête effrénée de matières sonnantes et trébuchantes aggravée par les interminables scandales de pédophilie a piteusement échoué dans sa mission d’évangélisation des noirs «superstitieux». Il fallait à l’empire une alternative plus subtile.

Ainsi a été clonée l’église protestante. Le 31 octobre dernier marque exactement 500 longues années depuis que deux ex-moines ont changé de camp suite à de sérieuses luttes d’influences sur fond de dénonciations pertinentes que le clergé ne pouvait contester. Ces contentieux qui ont mis la supercherie, et l’avarice incurable qui prévalaient dans les églises catholiques, même le pape d’alors, en dépit de sa sagesse supposée n’est parvenu à aider à les vider. C’est dans ce contexte que Martin Luther et Jean Calvin allaient donner naissance à ce que le monde a appelé la réforme protestante.

Cependant, les reproches fondés relatifs à ces faux enseignements et autres pratiques jugées trop lucratives notamment la vente aux enchères des sacrements de l’église romaine il y a 500 ans, tiennent encore aujourd’hui. Ces deux contestataires n’ont malheureusement pas pu tenir longtemps ensemble paske kèk ane apre yon t ap pral kase asosiyasyon an. Yo chak ta pral fè brikabrak pa yo. La réforme a été l’occasion pour les fondamentalistes protestants et les catholiques gagnés par un fanatisme délirant de détruire une partie de l’Europe.

Nous voulons par-là faire allusion aux différentes guerres de religions. Ces crimes inénarrables et ces holocaustes inexprimables qui ont jalonné l’histoire des églises catholiques et protestantes sont facilement compréhensibles. Oser prétendre être chrétien, protestant, catholique, ou adepte des sectes musulmanes, c’est avant tout se dire infecté par le virus du fanatisme religieux dont le dénominateur commun est l’intolérance, l’exaltation et le délire proche de la folie destructrice.

Et ce virus incurable de l’intolérance à valu à la France au XVIe siècle une fracture religieuse. Le massacre par le duc François de Guise d’une centaine de protestants assistant au culte dans une grange de la ville de Wassy, le premier mars 1562, est considéré comme l’événement qui a déclenché la première guerre de religion. A l’appel de Louis de Bourbon, prince de Condé, les protestants prennent les armes. Condé s’empare d’Orléans le 2 avril. La grande majorité du pays reste fidèle au catholicisme, tandis qu’une importante minorité rejoint la Réforme.

Le principe de la coexistence de deux confessions dans le Royaume se révèle inapplicable. Au nom de leur foi en Dieu, ils s’arrogent le droit de tuer qui ils veulent. La guerre n’a pu être évitée, signe de l’échec de la coexistence pacifique entre catholiques et protestants. Huit guerres vont se succéder sur une durée de 36 ans, entrecoupées de périodes de paix fragile. Elles s’achèvent avec l’édit de Nantes (30 avril 1598) qui établit une dualité confessionnelle. Pendant la fin du règne d’Henri IV, assassiné en 1610, le roi fait respecter l’édit, ce qui protège les protestants.

En voici donc les dates : 1ère guerre (1562-1563), 2ème guerre (1567-1568), 3ème guerre (1568-1570), 4ème guerre (1572-1573), 5ème guerre (1574-1576), 6ème guerre (1576-1577), 7ème guerre (1579-1580) 8ème guerre (1585-1598). Chose impossible et à laquelle toute personne sensée ne saurait imaginer. Pourtant ce que nous allons avancer existant quand même dans l’imaginaire des naïfs le 31 octobre 2017 marquera la fin officielle du protestantisme selon le vœu du Vatican.

En collaboration avec l’Église luthérienne et toutes les grandes confessions protestantes du monde, un document d’unité mettant fin à la protestation lancée par Martin Luther sera signé. Se vre !!! Nan ki sa raketè a bib yo pral fè pil kòb ???? Après la signature de ce document d’unité, il n’y aura plus de dénominations protestantes. Ce qui signifie que l’Église adventiste du septième jour sera la seule Église qui proteste encore. Tous contre un, comme il est arrivé dans le passé.

La religion reste et demeure le meilleur créneau d’aliénation des masses populaires tout en leur inculquant de fortes notions de préjugés contre leur propre culture.

L’œil du monde sera sur l’Eglise Adventiste parce que nous serons la seule église Protestante à refuser cette unité babylonienne. Certains, gagnés par une audace à nulle autre pareille sont parvenus à prédire que la prophétie allait s’accomplir juste devant leurs yeux. Chacune de ces boutiques prétend être détentrice de la vérité absolue. Pour certains le paradis n’existe pas encore, alors que pourtant Jésus sur la croix l’avait promis au larron qui était à sa droite :« Ce soir même tu seras au paradis avec moi.»

Incidence négative de l’église

La Finlande a l’économie la plus stable dans le monde entier aujourd’hui. Il y a moins de vingt églises en Finlande! La Suisse a la seconde économie la plus stable dans le monde entier et  compte moins de trente églises. Le Danemark est la troisième économie la plus stable au monde, il y a environ 23 églises au Danemark. Ces pays sont considérés comme comptant le plus grand nombre d’athées, néanmoins ils sont bénis! Car, personne ne peut convaincre des gens rationnels de se remettre à une quelconque providence pour faire progresser un pays.

En Haïti, des statistiques fiables ont révélé que dans 5 régions seulement, on compte plus de 2000 églises ce qui est cent fois plus grand que la Suisse toute entière! Nous avons plus d’églises que d’écoles et d’hôpitaux combinés! Plus de pasteurs que de docteurs. Tout le monde prétend être né de nouveau! Tout le monde est couvert du sang de Jésus! Tout le monde est rempli de l’Esprit-Saint! Dans les recoins les plus reculés du pays, même si l’Etat n’est pas représenté, toutes les religions y sont avec pour mission spécifique de forcer les masses populaires à la soumission la plus parfaite.

Cependant, aucune de ces prétentions ne reflète l’élévation morale qu’on espère dans une société. Nous sommes parmi les plus paresseux, les plus trompeurs, les plus corrompus, les plus hypocrites, les plus haineux qui existent sur la planète aujourd’hui, avec tout notre Jésus et l’Esprit-Saint! Notre peuple a besoin de faire la distinction entre la religion et la stupidité ou entre spiritualité et les traditions! Les pseudos journalistes qui se gonflent quotidiennement la gorge avec leurs grands dossiers n’osent jamais dénoncer la corruption qui gangrène les églises et les légations étrangères.

La religion reste et demeure le meilleur créneau d’aliénation des masses populaires tout en leur inculquant de fortes notions de préjugés contre leur propre culture. C’est ce qui justifie que l’impérialisme y a recours pour atteindre ses objectifs inavoués. De toute évidence, après 500 ans d’existence l’église protestante n’a encore publié aucun bilan du nombre d’âmes qu’elle a aidés à accéder au paradis. Pourtant une enquête vient de révéler que l’Afrique compte le plus grand nombre de pasteurs millionnaires. Sanble mesye sa yo rache paj nan bib yo a ki di fòk ou pòv kou Jòb pou w  kapab al kale kò w nan paradi a ???

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY