Un nouveau gouvernement pour quoi faire?

0
107
Les nouveaux sinistres au lieu de ministres qui ont été ajoutés à la bande des imposteurs, le mercredi 24 novembre 2021

Alors que certaines presses ne cessent de créer le suspense sur un éventuel replâtrage du cabinet ministériel dans l’optique de l’accord moribond du 11 septembre 2021 signé entre le PM Ariel Henry et une pléiade de dirigeants de partis dont Edmonde Supplice Beauzile, Ricard Pierre, Saurel Yacinthe, Jean Tholbert Alexis, Me André Michel, David Cossy, Liné Balthazar, Axène Joseph, Rosemila Petit-Frère, Andalas Mertilus et Nènel Cassy pour ne citer que ceux-là ; le président du reste du sénat, le sénateur du Sud ‘Est,  Joseph Lambert, lui sans aucun retenu a indiqué que le Premier ministre « Ariel Henry n’est plus autorisé à engager l’Etat puisque son mandat de 120 jours est arrivé à terme le 20 novembre dernier».

Joseph Lambert a indiqué que le Premier ministre « Ariel Henry n’est plus autorisé à engager l’Etat »

Le plus grand dilemme de ce moment pour Ariel est sans doute comment partager le gâteau avec tous ces avares, ces grand-mangeurs signataires de l’accord du 11 septembre à Musseau.  L’un des signataires, le porte-parole du SDP André Michel annonce déjà les couleurs, et catégoriquement, il menace de se retirer de l’accord du 11 septembre si le gouvernement en gestation est dominé par le PHTK et les Jovenelistes. Pour renforcer le clou, il ajoute que «remettre la justice au PHTK et aux Jovenelistes est impensable ».

D’ailleurs, il est bruit que l’arrêté nommant le nouveau gouvernement devrait sortir incessamment puisque le PM aurait rencontré à la Primature le mardi 23 novembre les futurs membres de son cabinet de transition pour la mise en place de ce gouvernement.

Dans la foulée, des organisations de femmes regroupées au sein de Collectif des femmes signataires également de l’accord du 11 septembre, ont dans une note de protestation faite au Premier ministre indique qu’elle a des informations de bonnes sources que le nouveau cabinet ministériel sera formé seulement de 4 femmes. Pour cela, elle rappelle au PM que tout gouvernement avec 15% de femmes est une inadéquation avec la loi, car le quota est de 30%.

Quelques signataires de l’Accord Politique du Premier Ministre Ariel le 11 septembre 2021 à Musseau

Qu’est-ce qui va arriver dans les prochains jours ? Ont-ils vraiment la nécessité de monter un nouveau cabinet, quand tout est empêtré et le pays n’est plus gouverné? Est-ce que cela aboutirait à quelque chose?

Nous ne le croyons pas puisque ce n’est pas à un changement cosmétique que le peuple attend maintenant; mais un outil pour transformer l’appareil d’Etat en un catalyseur de richesses et de prospérité pour l’avancement économique et social de tous les fils et filles du pays.

Des femmes regroupées au sein du Collectif des femmes

Pour l’édification de nos lecteurs nous publions les noms des huit nouveaux sinistres au lieu de ministres entre autres représentants du PHTK, de Pitit Desalin, du SDP, de FUSION qui ont été ajoutés à la bande des imposteurs, le mercredi 24 novembre 2021, selon les prescriptions de l’accord moribond du 11 septembre.

Jean Victor Généus, ancien ministre des Haïtiens vivant à l’étranger et ancien ambassadeur d’Haïti dans plusieurs postes à l’extérieur, est le nouveau ministre des Affaires étrangères. Berto Dorcé est nommé ministre de la Justice et de la Sécurité publique. L’ingénieur Rosemond Pradel de la Fusion des sociaux démocrates au ministère des Travaux publics, Transports et Communications. Ricard Pierre, du Secteur Démocratique Populaire  (SDP) ancien sénateur du Sud, ministre de la Planification et de la Coopération externe. Nesmy Manigat revient à la tête du ministère  de l’Education nationale et de la Formation professionnelle qu’il occupait sous la présidence de Michel Martelly.

Installation du ministre de la Justice Berto Dorcé

Odney Pierre Ricot est le nouveau ministre des Affaires sociales et du Travail. Raymonde Rival est nommée ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique. Alex Larsen redevient ministre de la Santé publique et Ariel Henry à la fois Premier ministre et ministre de la Culture et de la Communication.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY