Un jeune garçon tué par des tirs de la police sera enterré le 20 novembre

0
281
Le cadavre de Fodson Michel, 7 ans

Le 25 octobre 2021 vers 16 h près de Fort Dimanche à Port-au-Prince, des coups de feu d’un véhicule blindé de la Police nationale haïtienne (PNH) ont tué Fodson Michel, 7 ans. Il aurait eu 8 ans le mois prochain. Il a reçu une balle dans la nuque.

Ses parents Phaniel et Manette Michel vivent au Village Démocratie, né des ruines de la tristement célèbre prison de l’époque duvaliériste, Fort Dimanche. Le quartier porte toujours ce nom.

Le gouvernement du Premier ministre Ariel Henry n’a fait aucun effort pour indemniser la famille en deuil pour leur terrible perte. Au lieu de cela, les Forces révolutionnaires du G9, Famille et alliés (FRG9) se sont avancées pour payer les funérailles de Fodson, qui auront lieu le samedi 20 novembre.

Pendant environ quatre semaines, le FRG9 a bloqué le terminal gazier de Varreux à proximité de Fort Dimanche dans une tentative infructueuse de forcer la démission d’Ariel Henry. La fédération a levé le blocus le 12 novembre dans ce qu’elle a appelé une “trêve d’une semaine de réflexion” sur l’anniversaire du 18 novembre, jour de la bataille de Vertières.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY