Un grand défi à relever !

0
205

Il est difficile, très difficile d’évoquer l’expression « lutte politique active » sans tenir compte des moyens de fonctionnement économique qu’on doit mettre en œuvre. D’ailleurs, tout récemment encore, la répression par la misère  est devenue de plus en plus grandissante. Le régime en place justifie ses actes de barbarisme en institutionnalisant la terreur et le meurtre. C’est dire que la racine du mal qui nous attaque constamment n’est pas ailleurs, la crise persiste et continue. Mais, comment s’en sortir face à la flambée des prix des produits de première nécessité ? La misère et le chômage sévissent alors que les dirigeants, eux, vivent dans le luxe.

Nombreux sont les patriotes conséquents qui se sont solidarisés avec la lutte des masses opprimées du pays, luttant même pour qu’un changement fondamental de classe aboutisse enfin propre à contrer la domination étrangère. A savoir combattre l’impérialisme et ses agents au pouvoir.

Nous ne mettrons jamais en doute leur bonne foi ; mais il faut qu’ils sachent que cela ne suffit pas puisque sympathiser et se solidariser avec une cause n’est qu’un pas dans la bonne direction. Le plus déterminant et le plus effectif, c’est un certain sacrifice de soi, lui-même le corollaire d’un tel niveau de conscience de classe, conscience de la lutte pour la libération totale des peuples exploités, du peuple haïtien dans le cas qui nous concerne.

Il nous faut réaliser que nous ne pouvons pas compter sur notre adversaire de classe. L’ennemi ne saurait financer nos projets, il ne saurait nous armer pour le détruire, cette responsabilité incombe à nous autres, progressistes, patriotes conséquents d’agir en la sorte. La dynamique de n’importe quelle lutte pour un changement véritable, à commencer par la problématique haïtienne, doit coûte que coûte passer par l’exercice initial de produire par nos propres moyens, par nos propres forces de sorte que nous puissions sortir du tunnel de dépendance économique.

Le changement dont nous rêvons ne sera guère le fruit du hasard, ni d’une quelconque opération miracle. Voilà  pourquoi, il ne sera pas facile et il prendra du temps avant d’aboutir à un résultat probant,  puisqu’il est à construire avec justement la solidarité active et participative de tout un chacun de nous s’engageant à faire un minimum de sacrifice et d’effort  allant dans le sens d’un soutien ferme pour encadrer les mouvements de libération.

C’est dans cette perspective que nous lançons un appel aux lecteurs, camarades, amis sympathisants du journal et en particulier tous ceux-là imprégnés de changements révolutionnaires. Ainsi, nous organisons une levée de fonds par le biais d’une  rafle d’une belle voiture flambant neuve : HONDA HRV 2019. Le Prix d’un Livret de solidarité qui contient 5 tickets est de $ 100.00. Si vous ne pouvez pas vous procurer un livret entier, vous pouvez toujours apporter votre contribution en achetant à l’unité, soit $20 par ticket.

Nous avons tant d’autres projets à exécuter et nous ne pouvons en aucune circonstance faire marche arrière. Ainsi, la grande marche anti-impérialiste à Washington le 16 mars prochain pour dénoncer l’agression US contre le Venezuela doit avoir lieu. Ce sont des initiatives coûteuses, l’important est d’apporter votre quote-part ! Vu que de telles initiatives nécessitent une action militante, une forme de participation contribuant à garantir la sécurité collective de la classe à laquelle nous appartenons.

Compatriotes, vous êtes tous interpellés à apporter votre solidarité à ce mouvement de levée de fonds pour continuer la lutte contre les chantres du déclin de façon à tenir allumés nos projecteurs de résistance contre le système inhumain du capitalisme.

Point n’est besoin de le souligner car comment envisager l’aboutissement d’une lutte politique, si elle n’est pas mariée avec un objectif économique. Ce ne serait qu’un simple degajèt, un mélimélo, une débandade politique sans aucune perspective d’avenir.

Comment peut-on s’organiser dans l’optique de vaincre l’ennemi de classe, si on reste à l’état forfaitaire d’un débrouillard, d’un sous-développé économique. Il est temps de combattre chez nous et de rejeter même cette mentalité de bric-à-brac politique pour nous élever au point que nous puissions être capables d’arracher notre liberté,  d’autant qu’elle ne sera jamais donnée en cadeau.

Prière de faire vos chèques au nom du journal et de les envoyer à l’adresse suivante : 1583 Albany Ave Brooklyn, NY 11210. Toute personne intéressée à commander des tickets peut aussi appeler au 718-421-0162.

Convaincus que notre appel ne manquera pas de rencontrer la bienveillance des progressistes et de tous les vrais militants, avant-gardistes, sorte de précurseur des prises de position courageuses et honnêtes, nous vous saluons au nom de la Révolution à construire avec les mains magiciennes du peuple haïtien à produire lui-même ses propres moyens de lutte.

Voilà le grand défi à relever !

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY