Un ex-informateur de la DEA condamné pour l’assassinat de Jovenel Moïse

1
246
Joseph Vincent a plaidé coupable de l’assassinat

Un citoyen étasunien d’origine haïtienne qui a servi comme informateur de l’Administration de Contrôle des Drogues des États-Unis ((DEA) du nom de Joseph Vincent a été déclaré coupable d’avoir participé à l’assassinat du président de Haïti, Jovenel Moïse, par un tribunal fédéral de Floride, aux États-Unis.

Joseph Vincent a changé sa version initiale et a admis qu’il avait soutenu le plan d’assassinat grâce à des actions spécifiques pour l’opération à laquelle ont participé 11 aux autres accusés.

L’homme a déclaré qu’il fournissait des conseils sur le climat politique en Haïti, et a également divulgué ses réunions avec les dirigeants locaux, où il se présentait souvent comme un lobbyiste du département d’État américain.

Vincent se faisait passer pour un employé de Washington pour obtenir des informations et collaborer avec le plan d’assassinat.

James Solages et Joseph Vincent

En effet, il a été prouvé que Vincent est arrivé à la résidence présidentielle au moment de l’attaque.

Nous rappelons que le jour de l’assassinat, en juillet 2021, un escadron armé a fait irruption à la résidence privée du président, dans les environs de Port au Prince.

Là, Vincent, et un autre  Haïtien et Étasunien du nom de James Solages sont entrés dans le logement du président en se faisant passer pour des agents de la DEA.

Pendant que les deux soi-disant agents fédéraux des États-Unis entraient dans le logement, 11 autres accusés, y entraient aussi.

En admettant sa culpabilité, Vincent est devenu la quatrième personne à recourir à cette figure judiciaire aux États-Unis. Auparavant, l’ancien sénateur haïtien Joseph Joël John, le colonel à la retraite de l’armée de Colombie, German Rivera et le citoyen haïtien et chilien, Rodolphe Jaar, accusé d’avoir fourni des armes et des véhicules pour l’attaque y avaient également fait appel.

À ce jour, Jaar et Riviera ont déjà été condamnés à perpétuité, alors que la condamnation de John sera annoncée le 17 décembre.

L’audience concernant Vincent est programmée pour le 9 février 2024. S’il est déclaré coupable, Vincent, 58 ans, pourrait être condamné à perpétuité.

Traduction Françoise Lopez
Bolivar Infos
6 Décembre 2023      

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here