Solidarité sans faille contre la barbarie impériale!

0
170

L’horreur échappe parfois à l’imagination ! Nous vivons une époque paradoxale, baroque, avec des démesures réactionnaires tant sur le fond que sur la forme ; que ce soit en Haïti avec un régime corrompu, fantoche, floué, sans foi ni loi ayant directement le soutien absolu des forces impériales, que ce soit au Venezuela avec une opposition, soyons clairs, agonisante aussi manipulable que dégradée dont les crimes orchestrés par les monstres occidentaux dépassent l’entendement humain.

N’y a-t-il pas là suffisamment de raisons et de preuves palpables pour comprendre enfin qui donc continue à dominer politiquement, économiquement et militairement les pays appauvris ! Qui donc retarde la libération des pays opprimés et exploités en accordant à leurs oppresseurs locaux un soutien inconditionnel ! Qui donc  apporte aux régimes pourris et corrompus  l’aide économique pouvant leur permettre de consolider leur pouvoir mal acquis !

Nous de Haïti Liberté, tandis que nous supportons énergiquement le combat du peuple haïtien pour un avenir meilleur, en nous inscrivant dans les perspectives que seul un mouvement populairement organisé et révolutionnairement structuré peut réellement lutter contre le pouvoir en place et réaliser les changements sociaux fondamentaux dont rêvent les masses haïtiennes, nous condamnons également la hargne et la convergence des menaces, attaques et agressions-provocations contre le peuple Vénézuélien et son gouvernement légitime que préside Nicolas Maduro.

Il s’agit, en frappant le peuple et son président, de créer un climat d’insécurité qui ne peut être que préjudiciable aux réalisations révolutionnaires en cours, de façon à empêcher les peuples exploités de prendre en main leur propre destinée.  C’est bel et bien les principales raisons des épisodes offensives et de la réaction occidentale inspirée et téléguidée qui ne cherche rien d’autre qu’à déséquilibrer et à briser la dynamique de  l’indépendance et de l’unité politique du peuple souverain du Venezuela à défendre la révolution bolivarienne au socialisme du 21e siècle. L’impérialisme voleur de richesses minières, voleur de pétrole, voleur de cuivre, en agissant de la sorte à l’égard du peuple vénézuélien c’est comme lui demander de s’engager dans la voie de l’abandon de son propre être, de ses acquis politiques, économiques et sociaux comme quoi le peuple n’a pas le droit de diriger ses propres affaires.

La révolution bolivarienne doit être  une idée qui renait encore plus forte à mesure qu’on cherche à l’étouffer. Dans ces conditions, le mouvement populaire haïtien d’essence patriotique et anti-impérialiste ne doit pas adopter l’attitude quelconque d’une tourmente répugnant à prendre parti en se réfugiant dans un internationalisme abstrait. Le véritable internationalisme concret, agissant, exige au nom de Jean-Jacques Dessalines et de Alexandre Pétion  une solidarité agissante sans faille avec le peuple, le gouvernement et le pays de Francisco de Miranda et de Simon Bolivar dans sa lutte et contre la conspiration qui se tisse autour de lui.

Le mouvement populaire haïtien doit avoir le courage de condamner publiquement toutes les entreprises de l’impérialisme américain, à savoir sa collusion dangereuse et criminelle qui existe entre appuyer l’inculpé et le trafiquant de la clique Martelliste, Jovenel Moise, et combattre l’héritier, le successeur du commandante Hugo Chavez, Nicolas Maduro. Les révolutionnaires haïtiens doivent tirer des leçons de tout ce à quoi ils auront à faire face lorsqu’ils arriveront à libérer le pays du joug impérial.

Face au génocide qui le menace, face à la coalition des forces impérialistes fascistes et néocoloniales qui se dresse devant lui, le peuple vénézuélien doit prendre la décision révolutionnaire qui s’impose, à savoir mettre un terme aux desseins barbares du néo-colonialisme. L’offensive impérialiste d’assassiner Nicolas Maduro, le leader incontesté des masses défavorisées et le symbole de la volonté de libération et d’indépendance nationales, a atteint un point culminant et il faut coûte que coûte le stopper par la mobilisation constante et armée des masses vénézuéliennes.

Vive la solidarité entre les peuples haïtien et vénézuélien contre leur ennemi commun : l’impérialisme américain ! Longue vie à Maduro !

Jusqu’à la victoire finale !

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY