L’image du colonisé docile

0
706
De gauche à droite: le président haïtien Jovenel Moise, l'ambassadeur haïtien à Washington Hervé Denis, le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires politiques, M. David Hale et l’ambassadeur américain en Haïti Mme Michèle Sison

Cette photo n’a rien d’une quelconque conversation d’un chef d’Etat d’un pays souverain avec un émissaire d’un pays étranger. Elle exprime mieux la visite d’un émissaire de la Métropole écoutant les rapports ou les doléances d’un gouverneur d’une certaine colonie. Aucun chef d’État qui se respecte ne devrait se comporter de la sorte face à n’importe qui.

De gauche à droite, Edmond Bocchit, Ministre haïtien des Affaires Etrangères, David Hale, Sous-secrétaire d’Etat Américain aux Affaires Politiques, Jovenel Moïse, Président de la République, Michèle Sison, Ambassadrice des Etats-Unis en Haïti, Cynthia Kierscht, sous-secrétaire d’État adjointe et Hervé Denis, Ambassadeur d’Haïti à Washington.

Pourtant, cette image est celle du président Jovenel Moise empêtré, faisant son rapport au Palais National  le 6 décembre dernier au numéro 3 du Département d’Etat américain en l’occurrence le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires politiques, Mr David Hale et de l’ambassadeur américain en Haïti Mme Michèle Sison sous le regard docile, muet, prudent et lointain de l’ambassadeur haïtien à Washington M. Hervé Denis.

C’est le même comportement qu’il a eu lors de la visite de l’ambassadeur américain aux Nations-Unies Mme Craft. Cela montre que la mentalité de colonisé est encore vivante aujourd’hui et surtout en Haïti  avec ces gouvernements fantoches imposés par les Etats-Unis pour les rassurer que les ressources volées ne seront pas récupérées.

De gauche à droite, Edmond Bocchit, Ministre haïtien des Affaires Etrangères, Jovenel Moïse, Président de la République, Hervé Denis, Ambassadeur d’Haïti à Washington, L’Ambassadeur des États-Unis à l’ONU, Kelly Craft et Michèle Sison, Ambassadrice des Etats-Unis en Haïti.

L’ambassade des Etats-Unis en Haïti, sur son compte Twitter a indiqué qu’ « au cours de sa rencontre avec le président Jovenel Moïse, le sous-secrétaire d’État Hale a souligné la nécessité de donner aux Haïtiens un gouvernement fonctionnel et un avenir plus prospère ». Le président Jovenel Moise pour sa part a laissé entendre qu’il a rappelé à Hale le désir de « vouloir dialoguer avec tous les secteurs, pour que la paix revienne en Haïti ».

Une photo en dit plus que mille mots.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY