Lamothe écarté de la course à la présidence?

0
579

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Par Marie Laurette Numa

Le suspense règne encore ; des candidats qui ont été contestés sont encore incertains de leur futur. En effet, ils sont tous soumis à l’attente du CEP malgré que le Bureau du contentieux électoral départemental (BCED) a rejeté les contestations contre eux et a recommandé au CEP de maintenir leur candidature dans la course électorale. Ces candidats sont : André Michel, Alexandre Jean-Bony, Moïse Jovenel, Moïse Jean-Charles, Etienne Sauveur Pierre, Desras Simon Dieuseul, Célestin Jude, Jean-Henry Céant, Narcisse Maryse, Jacky Lumarque, Gauthier Marie Josefa, Gauthier Marie Antoinette et Zenny Edwin. Cependant, les juges électoraux n’ont pas recommandé au CEP de maintenir dans la course la candidature de l’ex-Premier ministre Laurent Salvador Lamothe, Antoine Joseph et Bennett Anthony. Mais, ce n’est pas fini encore pour eux, car ils peuvent toujours se référer en appel au niveau du Bureau du contentieux électoral national (BCEN).

Pour les candidats à la présidence Brutus Pierre Duly, Day Louis Gonzague Edner, Mayard-Paul Thierry, François Level, Andrésol Mario et Saint-Lot Danielle, le BCED rejette les contestations portées contre eux, sans toutefois recommandé au CEP de maintenir leur candidature dans la course. Le cas du Dr Kesler Dalmacy, jugé sans doute comme un cas perdu, n’a pas été même considéré par les juges du Bureau du contentieux électoral départemental.

Par ailleurs, le directeur des affaires juridiques au Conseil Electoral Provisoire, Anthony Mathieu Chérubin, a été démis de ses fonctions. Il aurait été impliqué dans des cas de corruption notamment dans le cadre du traitement des dossiers de contestation de candidats aux prochaines élections.

Dans la même veine, le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) a publié une liste de 34 candidats qui ont été agréés par le CEP aux législatives, dont « leur moralité est de nature inquiéter tous les citoyens haïtiens ». Il s’interroge savoir comment des « individus en confit avec la Loi, recherchés par la Police et la Justice, contre lesquels des certificats négatifs ont été émis par la Police peuvent-ils vraiment faire partie du Grand Corps ».

Voici les noms des 34 candidats en question :

Les candidats au Sénat, en conflit avec la Loi :

TINORD Emmanuel ; Konvansyon Inite

Richard Lénine Herve ; Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK)

JOSEPH Prudent Martial PRHA

JOSEPH Willot Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK)

Liste des candidats à la Députation, en conflit avec la Loi

DESIR Sylvain Renmen Ayiti

JEAN BAPTISTE Lorigene UPAN

APPOLON Enel Platfòm Pitit Dessalines

LOUIS Laurenel ENTREH

PLETEAU Larousse KID

LUCIEN Jean Monode ; Fanmi Lavalas

REJOUIS Diony Platfom Pitit Dessalines

GUERVIL Wilner PHTK

Arnaud FRANCOIS Norius KID

JULES Adelin Plateforme Jistis

BORGELLA Jean Wilfrid PHTK

BASTIEN Johny Missocias LAPEH

FRANCOIS Richard Inite Patriyotik

JEAN Evenson Plateforme Jistis

ST FORT Eddy Plateforme Politique Palmis

SEVERIN Patrick Inite Patriyotik

PIERRE Davidson PKN

LHERISSON Jean Robert ; MNC

RAPHAEL Brunot ; Plateforme Rapwoche

JACQUES James Konviksyon

TERTULIEN Patrick UNDH

SEIGNON Jean Jacques ; MOPOD

DAZOULOUTE Jean Raymond ; OPL

JEAN Billy ; PONT

JN BAPTISTE M’zou Naya Belange ; Platfom Peyizan

SAINT JEAN Maxwell CONAPPH

CHARLES Herve PHTK

PETION Henry Sauveur Adrena

KHAWLY Pierre Jacques Junior PHTK