Gousse a t-il participé à une transaction louche ?

0
349
Le Cabinet du Premier ministre désigné Bernard Honorat Gousse aurait été participé à une transaction de vente d’un terrain appartenant à l’Etat haitien.

Bernard Honorat Gousse a été désigné par le président Michel Martelly pour être le prochain Premier ministre désigné, alors que pourtant 16 parlementaires proches de la plateforme Inité ont rendu publique une note dans laquelle, ils ont fait savoir qu’ils ne le voteraient pas. Sollicitant qu’il se désiste et que Martelly nomme quelqu’un d’autre à sa place dans un accord qui aurait été conclu entre le chef d’Etat et les sénateurs majoritaires. Le président a démenti ces déclarations mais Gousse vient dans une interview accordée au journal le Nouvelliste confirmer que « le processus est enclenché. Ma candidature, je ne l’ai pas présentée moi-même, c’est un dossier qui a fait l’objet de désignation du président de la République et le président maintient sa décision. Donc, je ne saurais moi-même me retirer. Il revient aux sénateurs de prendre leur décision et de l’assumer… »

Mais Gousse n’est pas seulement impliqué dans cette course à la Primature. Des informations documentées nous ont été envoyées secrètement avec la collaboration du service de cadastre de l’ouest et de la DGI, du service des domaines privés de L’ÉTAT que le cabinet d’avocats Bernard Gousse et Gerd Pasquet est amplement impliqué dans une affaire louche pour la fabrication de faux papiers en vue de s’accaparer d’un bien de l’Etat haïtien. Un terrain géré par le service des domaines privés de l’État Haïtien.

Il semblerait que le Cabinet Gousse et le Notaire Lesly Alfonce auraient participé à une transaction de vente d’un terrain appartenant à l’Etat Haïtien pour la somme de $300.000.00 US en 1998, documenté au # H 6 094091 E -5 82280.

Pour clarifier cette affaire et mettre fin à tous les soupçons que des concernés pourraient avoir, il serait hautement souhaitable que le cabinet Bernard Gousse/ Pasquet produise le numéro du Moniteur autorisant la vente de ce terrain de l’Etat haïtien à madame CHRISTINE NADAL du SOGEBANK. Affaire à suivre, nous reviendrons sur ce dossier.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY