Des grèves de compromission !

0
1217
Le ministre du Commerce Jude Alix Patrick Salomon, le signataire du protocole de compromission avec les syndicats de transport.

Cette semaine l’administration de Moïse-Lafontant  a été confronté à des manifestations très timides et des grèves des enseignants comme l’avait indiqué le secrétaire général de l’UNNOH, Josué Merilien grèves d’avertissement.

Les tribunaux ont été affectés puisque  des greffiers ont été également en grève  exigeant de meilleures conditions de travail et la libération d’un de leur collègue, il s’agit d’un certain Frédéric Gédéon. Tandis que à la Direction de l’Immigration et de l’Emigration, les employés avaient refusé de travailler du fait que la semaine écoulée, des policiers de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) avaient procédé à l’arrestation d’une  de leur collègue dans ses bureaux en la personne de Marie Violette Bijoux.

Le secrétaire général de l’UNNOH, Josué Merilien

Par ailleurs, la grève des enseignants a été dans un  certain sens prise en considération par le gouvernement du fait que des élèves sont en solidarité avec leurs professeurs et que d’autres, en plus du fait qu’ils n’ont trouvé aucun professeur dans les salles de classe particulièrement  les lycéens, ont réalisé de multiples manifestations afin d’exiger le versement des arriérés de salaires aux enseignants qui ont abandonné les salles de classe.

Le mardi 16 mai, une réunion de travail était prévue  entre des membres du gouvernement, des parlementaires et des responsables de syndicats d’enseignants  autour de leurs revendications.  Cependant l’UNNOH annonce qu’aucune invitation réelle n’a été adressée aux organisations syndicales de professeurs. C’est dire que l’UNNOH est prête à l’instar des syndicats du transport d’aller se compromettre avec le régime.

En réalité, l’UNNOH maintient ses manifestations pour faire pression sur le gouvernement et collaborer avec elle, point barre !

D’ailleurs le lundi 15 mai, le prix de la gasoline est  passé  de 189 gourdes à 224 gourdes, celui du diesel de 149 gourdes à 179 gourdes et du kerosene de 148 gourdes à  173 gourdes.

Duclos Bénissoit du syndicat Fidel.

Les syndicats de transport ont fait leur beurre sur le dos de la population puisque le prix de transport a été tout bonnement augmenté. Voici les nouveaux tarifs pour le transport en commun  de la Région métropolitaine.

Port-au-Prince – Carrefour (Station Essence Paloma) : 20 Gdes ;

Port-au-Prince (Blvd J.J.D/rue Macajoux) – Croix-des-Bouquets (Marché Croix-des-Bouquets) : 20 Gdes ;

Port-au-Prince (Blvd J.J.D/rue Macajoux) – via Delmas – Pétion-ville : 20 Gdes ;

Port-au-Prince – via Bourdon – Pétion-ville : 20 Gdes ;

Téléco (Rue pavée) – Pétion-ville : 20 Gdes ;

Port-au-Prince (Téléco Rue pavée) – Canapé-vert (marché Canapé-vert) : 15 Gdes ;

Port-au-Prince (rue des Miracles et du Centre) – Christ Roi : 15 Gdes ;

Port-au-Prince MadanKolo – Carrefour Feuilles (St Raphael) : 15 Gdes ;

Port-au-Prince (Rue Macajoux) – Croix des Missions (Eglise) : 15 Gdes ;

Port-au-Prince (Cabaret) – Cabaret : 30 Gdes ;

Port-au-Prince (Pont Rouge) – Arcahaie (Marché Arcahaie) : 45 Gdes ;

Port-au-PrinceKenscoff : 60 Gdes ;

Portail LéogâneClercine : 20 Gdes ;

Martissant – via Blvd. J.D. – Cité Soleil : 15 Gdes ;

Martissant – via Blvd. J.D. – Delmas 65 : 15 Gdes ;

Martissant – Aéroport : 15 Gdes ;

Arcachon 32 : 7 Gdes ;

Lamentin 52 : 7 Gdes ;

Lamentin 54 : 7 Gdes ;

Waney 87 : 7 Gdes ;

Brochette 99 – Rivière Froide : 7 Gdes ;

Carrefour Marin – Route 9 (Fuji) : 10 Gdes ;

Croix des Bouquets – Meyer : 8 Gdes ;

Bon Repos – via Lilavois – Ceslesse : 8 Gdes ;

Croix des Bouquets – via Rte National #1 – Portail St. Joseph : 20 Gdes ;

Croix des Bouquets – via Tabarre – Portail St. Joseph : 20 Gdes ;

Croix des Bouquets – Tube : 15 Gdes ;

Croix des Bouquets – Bonette : 15 Gdes ;

Croix des Bouquets – Galette Roche Blanche : 15 Gdes ;

Bon Repos – via Rte National #1 – Portail St. Joseph : 20 Gdes ;

Croix des Bouquets – La Feronnay : 15 Gdes ;

Clercine – via Aéroport – Portail Léogâne : 20 Gdes ;

Carrefour Damien – Blanchard : 10 Gdes ;

Poste Marchand Entrée Codada – Station Cormier : 10 Gdes ;

Delmas 31 – Rue Jacques 1er : 10 Gdes ;

Delmas 33 – Gerald Bataille : 10 Gdes ;

Delmas 33 – Silot : 20 Gdes ;

Delmas 33 – Adoquin : 10 Gdes ;

Delmas 75 – Puits Blain : 15 Gdes ;

Carrefour Saintus – Decayette : 15 Gdes ;

Carrefour Aviation – Fuji : 15 Gdes ;

Carrefour Libu – Libu : 15 Gdes ;

Pétion-ville – via Delmas – Aéroport Cargo : 20 Gdes ;

Pétion-ville – via Delmas – Rue Macajoux : 20 Gdes ;

Pétion-ville – via Frères – Académie de Police : 15 Gdes ;

Pétion-ville – Petit Troupeau : 15 Gdes ;

Route de Frères – via Pérnier – Gros Jean : 20 Gdes ;

Pétion-ville – via Canapé-vert – Port-au-Prince : 20 Gdes ;

Pétion-ville – Jacquet Toto : 10 Gdes.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY