De Lapin à Michel : Du pareil au même

0
331
Jovenel Moïse, a nommé le lundi 22 juillet son quatrième Premier ministre : Fritz-William Michel, 38 ans

Drôle de coïncidence, le jour même où le président haïtien assiégé, Jovenel Moïse, a nommé le lundi 22 juillet son quatrième Premier ministre, un certain Fritz-William Michel, 38 ans, un homme du même sillage politique que lui, l’infâme chef de gang Arnel Joseph a été finalement capturé à l’hôpital Lumière de Bonne-Fin, dans la ville de Cavaillon, à quelques kilomètres à l’est de la ville méridionale des Cayes.

Rien d’étonnant pour nous autres, les ministres seront les mêmes, pareillement à ceux qui ont pillé, dilapidé les ressources du pays.

Fritz-William Michel

Le Premier ministre nommé pour la consommation nationale et internationale comme quoi quelque chose de sérieux allait se produire, Fritz-William Michel, a fait son apparition dans l’administration du pays sous le gouvernement de facto de  Boniface Alexandre/Gérard Latortue en août 2004, devenant technicien à la Direction des études et de la programmation budgétaire de la Direction générale du budget. Il est ensuite devenu chef comptable à la direction générale des finances, puis directeur administratif et financier à l’inspection générale des finances.

Sous le gouvernement de Michel Martelly, il a occupé de décembre 2011 à juillet 2012 le poste de directeur administratif et financier au ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MANDR).

Il a été membre du cabinet du ministre de l’économie et des Finances Jude Alix Patrick Salomon du gouvernement Lafontant-Moise et tout récemment avant d’être nommé Premier ministre, il faisait partie du gouvernement illégitime de Jean Michel Lapin en tant que  ministre de la Planification, n’est-ce pas un réel changement dans la continuité.

Jean Michel Lapin

Et ce n’est pas par hasard si le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau,  l’a déjà invité à déposer ses pièces à la Chambre des députés et à former son cabinet ministériel. Seul obstacle,  les députés de l’opposition ont pour leur part indiqué qu’il n’y aura pas  de séance de présentation de la politique générale de quiconque sans passer tout d’abord à la séance de la mise en accusation du président Jovenel Moïse.

De Lapin à Michel rien de nouveau. Du pareil au même ! Lapin profitant du micmac politique en cours se retire sur la pointe des pieds après avoir franchi tous les postes de l’Administration publique de l’ Etat haïtien sans rien accomplir de grand et de valeur sinon amasser une fortune au nez et sur le dos d’un peuple exsangue gémissant dans la pauvreté. Sacré Michel !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY