Cruelle absence de bon sens !

0
170

Doit-on considérer les déclarations sinon les prises de position de certaines grandes puissances faisant partie de la Communauté Internationale à l’égard du pouvoir actuel comme une bonne ou satisfaisante nouvelle ?

Oui et non. Bien sûr ! 

Oui certainement pour l’opposition qui a applaudi des deux mains et non pour son adversaire Jovenel Moise au Palais National. Il ne saurait être autrement pour ces deux courants, deux protagonistes aveuglés, qui ont fait le choix de servir le grand patron manipulateur à l’encontre des aspirations populaires. 

Ce que les puissances tutrices disent tout haut sont toujours à l’opposé de ce qu’elles font dans les coulisses et les officines de leur ambassade. Cette démonstration de force de l’Union Européenne à travers le Parlement Européen, sans oublier celles ambiguës, cousues de fil blanc des Etats-Unis visent manifestement à aiguiser les contradictions et démontrer leur grand bluff à l’opinion nationale.

Leurs véritables objectifs visent politiquement à renforcer la division et la déstabilisation d’un pays qu’ils ont découpé en miettes et morceaux.  La communauté internationale, ces faux amis d’Haïti ne font que contribuer à augmenter le climat d’inquiétude, de crispation et de confrontation de sorte que nous ne cherchions jamais les raisons qui expliquent nos manques d’hôpitaux, de soins médicaux, de médicaments, de nourriture, d’électricité et d’eau potable.

La façon dont nous agissons ne les dérange guère, cela fait leur affaire quand nous les invitons à nous mentir, à nous tourner en ridicule, enfin de compte à rire de nos malheurs.

 Le peuple haïtien qui est pris en sandwich entre deux courants pro-impérialistes, doit savoir ce qui est vraiment en jeu et comment il doit agir en conséquence. Car aucun des deux camps ne cédera le terrain et ce jeu ne tournera finalement qu’à l’avantage du maitre dominant.

De ces beaux discours, il faut connaitre l’envers de la médaille. La communauté internationale qui est tellement et largement discréditée dans le pays essaie de redorer son blason en faisant des déclarations plaisantes pour la consommation nationale de façon à mieux nous avaler.

Les puissances tutrices ambitionnent d’aiguiser davantage les contradictions entre l’opposition et le pouvoir, fragilisant ainsi le pays encore plus. Elles se contentent de nous conseiller, mais pour en définitive, tirer profit de nos discordes. La façon dont nous agissons ne les dérange guère, cela fait leur affaire quand nous les invitons à nous mentir, à nous tourner en ridicule, enfin de compte à rire de nos malheurs.  

Nous agissons comme si nous avons oublié qu’il fut un temps où nous fûmes obligés de les combattre, de les vaincre et de nous débarrasser d’eux de sorte que nous pussions vivre en paix et en toute liberté. La paix dont rêvent ces bourreaux, ces vautours que nous invitons à l’ingérence dans nos affaires internes, est une paix illusoire.  Nous agissions comme si nous n’avons jamais compris que ce sont eux qui nous empêchent encore de mieux gérer notre pays de sorte qu’ils établissent leur système d’esclavage modernisé avec notre plein consentement. 

Voyez comment ils ont bloqué Cuba par un embargo criminel, et ils font feu de tout bois pour essayer de déstabiliser le Venezuela, la Bolivie et d’autres pays « récalcitrants » à leur avis.  Nous autres, nous nous laissons déposséder de nos ressources, de nos mines, de nos terres sans dire un mot. Nous ignorons complètement leur vrai rôle sur notre territoire, du seul fait que nous ne contrôlons rien de nos sols et de nos sous-sols.

Nous avons laissé la responsabilité à nos ennemis de nous diriger au gré de leurs intérêts,  de nous précipiter dans un abime longtemps imaginé par eux pour que nous y plongions  les yeux fermés. 

Alors que nous luttons entre nous, incapables de nous écouter nous-mêmes, eux ils s’adonnent à saper les fondements de notre société et tout ce que nous avions construit dans le passé est en train d’être détruit.  

Nous disons NON à ceux-là qui manquent cruellement de bon sens, ne cessent d’aider à creuser nos tombes et font tourner la roue de l’histoire haïtienne en arrière !

Évidemment, ils ont réussi une grossière manœuvre allant à miner et désorienter la vraie lutte, celle entre ceux qui aspirent à un changement fondamental, la classe défavorisée et exploitée des misérables, des ouvriers, des jeunes, des paysans, des chômeurs, et leurs laquais du pouvoir et de l’opposition qui eux-mêmes ont opté pour la continuité néolibérale. Ces derniers, forces avérées de l’oligarchie dominante, font montre assurément d’une cruelle absence de bon sens.  

Sous la domination impériale, nous ne cesserons jamais d’enchainer défaites après défaites, catastrophes après catastrophes avec le même enthousiasme, les mêmes discours creux et la même inconscience nous menant ainsi à récolter encore plus d’occupation, de domination et encore plus d’humiliation. Nous disons NON à ceux-là qui manquent cruellement de bon sens, ne cessent d’aider à creuser nos tombes et font tourner la roue de l’histoire haïtienne en arrière !

Nous l’avons dit et répété à plusieurs occasions dans ces colonnes, les masses prolétariennes haïtiennes ne doivent pas compter sur les promesses ou la collaboration des puissances impérialistes comme le font ceux-là qui manquent cruellement de bon sens. Méfions-nous-en !  

Nos ancêtres révolutionnaires nous avaient enseigné l’organisation de la lutte et le sacrifice de soi. Ce doit être notre boussole, seule capable de nous libérer et de nous aider à bâtir le pays qui nous convient ! Comptons sur nos propres forces et notre plein bon sens !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY