Covid-19 : Etat d’urgence décrété

0
296
A cause de nos inconséquences et de la totale négligence des autorités concernées, on a noté cette semaine une nette recrudescence des cas d’infection par le Coronavirus

 La pandémie du Covid-19 a refait surface en Haïti et crée beaucoup de panique. C’est un fléau qui aurait pu ne jamais toucher la population haïtienne si les mesures de précaution adéquates avaient été prises à temps. À vrai dire, jusque récemment, elle n’a pas fait autant de dégâts à travers le pays qu’en République voisine, sans oublier le Brésil et le Chili.

Conférence de presse des autorités sanitaires suite à l’état d’urgence décrété

Il faut signaler que dans ces derniers temps il y a eu un laisser-aller soit dans les festivités de l’été dernier, les fêtes champêtres. Il n’y avait aucune restriction, les ports et aéroports, les boites de nuit fonctionnaient librement, sans oublier les manifestations de rue qui au fait n’auraient jamais pu respecter la distance d’au moins 1,50 mètre. En vérité, elle n’a jamais été observée. Le port de masques n’a pas été obligatoire, sauf ceux qui le désiraient. En fait, le pays a été abandonné à lui-même, car aucune autorité morale n’avait pris la peine de continuer à renforcer les mesures sanitaires. Tout le monde circulait comme quoi tout était normal, qu’on n’avait rien à craindre de cette pandémie. 

La ministre de la santé publique et de la population Marie Greta Roy Clément

Alors, à cause de nos inconséquences et de la totale négligence des autorités concernées,   on a noté cette semaine une nette recrudescence des cas d’infection par le Coronavirus, en regard des derniers cas d’hospitalisation et de décès annoncés. Bien sûr, cela qui fait la une de l’actualité du pays.   

Le docteur Lauré Adrien

Le nombre de morts enregistré s’élève déjà à 15 dont les plus connus sont celui du directeur général de l’Office National d’Assurance Vieillesse Chesnel Pierre, du pasteur Emmanuel Sanon et de l’ancien président du Conseil Electoral Provisoire entre 2007 et 2009, Frantz-Gérard Verret, liés directement au Covid-19. 

Selon  la ministre de la santé publique et de la population Marie Greta Roy Clément dans une déclaration faite le lundi 24 mai 2021 « Dans les dernières 72h, le nombre de cas confirmés est 302, 67 hospitalisations, 15 décès (institutionnels) dont 44.5% femmes et 55.5% des garçons parmi les infectés »

L’ancien président du Conseil Electoral Provisoire Frantz-Gérard Verret

C’est alors que des dispositions ont été prises par le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), et que le président Jovenel Moïse, l’instigateur du dernier carnaval vient de publier le lundi 24 mai 2021 dans le journal officiel Le Moniteur, un arrêté décrétant timidement l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national pour une période de huit jours et un couvre-feu de 10h p.m. à 5h a.m.

Ensuite l’exécutif a indiqué que « Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fréquentés par la population, incluant les transports en commun. L’installation de points de lavage des mains est obligatoire dans tous les bâtiments publics et privés. La prise de température est obligatoire dans toutes les institutions privées et publiques, notamment les institutions financières, lieux de culte, écoles, universités, hôpitaux, centres de santé, bureaux, et dans tout point d’embarquement et de débarquement de passagers.

Le directeur général de l’Office National d’Assurance Vieillesse Chesnel Pierre

Une distance d’au moins 1,50 mètre doit être observée entre les personnes ne vivant pas sous le même toit. Le personnel travaillant dans les institutions publiques et privées est réduit à 50 % de sa capacité normale et le travail à domicile est encouragé… »

Soulignons également l’identification des nouveaux variants Covid-19 (brésilien et anglais) dans le pays et toujours selon la ministre il faut recourir aux vaccins.  Ainsi, elle annonce suite aux promesses de dons faites à Haïti, nous pourrons recevoir entre fin juin ou début du mois de juillet prochain une première cargaison de 130 000 doses du vaccin AstraZeneca. 

Le docteur Lauré Adrien, directeur général du ministère de la Santé a fait la même constatation : la vaccination est une nécessité et pour cela, il encourage les citoyens à se préparer à recevoir les doses d’AstraZeneca.

Le pasteur Emmanuel Sanon

En guise de précautions, des mesures barrières ont été prises. Par ailleurs la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) suspend ses activités du lundi 24 au dimanche 30 mai 2021. A la reprise des cours  fixée au lundi 31 mai prochain, le port du masque sera obligatoire dans les locaux de la faculté, un point d’eau chlorée à l’entrée de la barrière pour le lavage des mains, sont entre autres des dispositions supplémentaires prises en vue de stopper la propagation du virus. 

La Mairie de Croix-des-Bouquets pour sa part en raison de la montée des cas de contaminations et de décès dûs au Coronavirus enregistrés au cours de ces dernières semaines a interdit toutes sortes d’activités réunissant une grande foule jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs le gouvernement exhorte à la population le respect de la distanciation sociale.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY