Ce que veut dire le vol…

0
669
L'ancien Premier Sinistre Laurent Lamothe

L’on nous a appris que l’ancien Premier Sinistre Laurent Lamothe aurait subtilisé (= volé) 60 millions de dollars verts.

Ce chiffre énorme ne nous dit pas grand’chose de l’énormité de la chose, ni de sa salopritude…

Recourons à quelques simples calculs. Les chiffres ne mentent pas… Enfin, pas toujours!

Je souligne que bien sûr ce n’est qu’un exemple.

Mettons qu’un travailleur gagne 500 gourdes par jour et travaille 6 jours par semaine. Cela lui fait 3000 gourdes par semaine. Il y a 52 semaines dans un an. Dans notre cas de figure, il gagnera 156 000 gourdes en un an, si le travail ou une maladie ne le tuent pas avant.

Les deux larrons Président Michel Martelly et Premier ministre Laurent Lamothe

Maintenant, mettons que le Dieu Vert des Yankees soit à 175 pour une gourde. 156 000 divisé par 175 nous donne 891,43. Arrondissons à 900.

En un an, notre travailleur aura donc gagné 900 dollars verts.

Mais ce travailleur n’est pas seul: il a une famille. Mettons que cette famille se compose de lui, de sa femme, de deux grand-parents, et de trois enfants. Je fais abstractions des tantes, oncles, cousines, cousins, elatriye. Vous savez comment que les choses sont Ye chez nous.

Il y a donc sept personnes à nourrir sur un seul salaire.

60 000 000 de dollars divisé par 900, cela fait 67 000 salaires annuels. Ces salaires doivent loger, nourrir, etc, 67 000 multiplié par 7 égalent 469 000 chrétiens vivants.

La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton est accueillie au Cap-Haïtien, le 22 octobre 2012 par le Premier ministre haïtien Laurent Lamothe et l’ambassadrice des États-Unis en Haïti Pamela White

En volant 60 millions de dollars verts, Monsieur le Premier Sinistre Laurent Lamothe a donc probablement causé la réduction à la famine d’environ UN DEMI-MILLION d’Haïtiennes et d’Haïtiens.

Je vous laisse, amis lecteurs, le soin de décider quelle peine devrait sanctionner un tel crime…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here