Caracol : une grève ouvrière en gestation !

0
419
Le syndicat des ouvriers haïtiens pour la rénovation du secteur textile (SOHARST), de la compagnie « Mas Akansyèl S.A » déplore qu’en dépit de tout le droit des ouvriers de cette entreprise continue d’être violé

Les ouvrières et ouvriers du Parc industriel Caracol se préparent à entamer une grève à partir du lundi 29 mars 2021 pour protester contre certaines mesures prises par les patrons à l’encontre de leurs droits. 

C’est ce qu’ont déclaré les ouvriers de la compagnie textile « Mas Akansyèl S.A ». Ils se préparent à observer un arrêt de travail pour dénoncer entre autres abus : la discrimination anti-syndicale, l’interdiction d’utiliser le téléphone sur les lieux de travail et le retrait de certains avantages sociaux. 

Altidor Rolinx, coordonnateur du Syndicat des ouvriers haïtiens pour la rénovation du secteur textile (SOHARST), déplore qu’en dépit des avertissements lancés, des rencontres tenues et correspondances adressées aux responsables de la compagnie textile ‘’Mas Akansyèl’’, le droit des ouvriers de cette entreprise continue d’être violé. « La patience des ouvriers a atteint ses limites, ils ne peuvent plus tolérer ses abus », a-t-il fait savoir

 Qui pis est, au début du mois de mars, la coordination du SOHARST avait alerté les autorités compétentes du Ministère des affaires sociales et du travail (MAST) sur des cas de violation systématique des droits des ouvriers. « Elles sont restées sourdes et muettes à nos revendications, c’est un moyen de nous dire qu’elles ne vont rien entreprendre pour essayer de résoudre le différend existant entre les patrons et leurs travailleurs qui se sentent humiliés par les mauvais traitements dont ils sont victimes. »  

Des correspondances du syndicat aux patrons et aux représentants du MAST dans le Nord’ Est sur le cas des 1300 ouvriers révoltés au sujet de leurs conditions de travail imposées, les normes violées et les principes établis n’ont jusqu’à présent trouvé aucune résolution.

Les ouvrières et ouvriers de la compagnie textile « Mas Akansyèl S.A »

Par ailleurs, le SOHARST est une fédération syndicale libre et indépendante. Sa  philosophie c’est de lutter pour la rénovation et la transformation du secteur textile. Sa vision et sa mission sont de lutter contre l’exploitation des ouvriers dans le secteur textile en Haïti.

Dans un document de syndicat, est évoqué les prélèvements jusqu’à 10% de l’allocation destinée aux heures supplémentaires des ouvriers, le travail forcé imposé aux employés, la répartition de 50 machines à 25 ouvriers, la répression syndicale normalisée. À ces violations s’ajoutent des abus de pouvoir, des sanctions illégales, de la discrimination au sein de la compagnie.

Haïti Liberté se solidarise avec les travailleurs de « Mas Akansyèl S.A » et du syndicat des ouvriers haïtiens pour la rénovation du secteur textile.

Non à la Répression anti-peuple et antisyndicale ! 
Non au salaire misérable et poitrinaire de 500 gourdes !
 Non à l’insécurité généralisée !
Non à la violation massive et systématique des droits humains !
 Vive la lutte des travailleurs et du peuple haïtiens !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY