L’impérieuse nécessité d’un parti de libération nationale

0
71
Engageons-nous à organiser les masses populaires, les universitaires, les étudiants, les ouvriers et les paysans pauvres et toutes les couches prolétariennes de la population pour une grande mobilisation des masses pour un changement radical.

A ce tournant de notre histoire de peuple ravage par une crise structurelle imposée par les politiques  d’ajustements structurels des institutions de Bretton Wood, nous, progressiste et avant-garde de la lutte pour un changement révolutionnaire, avons l’impérieuse  responsabilité de construire un outil de lutte.

Il est un parti révolutionnaire de libération nationale, d’orientation marxiste-léniniste, la seule voie pour un véritable changement des conditions de vie des masses populaires Haytiennes avec un programme de nationalisation des banques et des entreprises de l’état livrées aux bourgeois dans le cadre de l’application de la politique néo-libérale  de privatisation entamée sous la présidence de Jean Claude Duvalier, pour reformer la gouvernance et combattre la corruption dans l’administration publique, reformer le système éducatif Haytien, renforcer et réorganiser les coopératives de production, faciliter l’accès de paysans au système de micro-crédit a travers les caisses populaires et atteindre l’auto-suffisance alimentaire, assurer la sécurité nationale de notre espace terrestre, maritime, et aérien.

Nous devons démasquer les opportunistes de tout poil pour l’unification réelle des progressistes évitant la division dans nos rangs, et mieux combattre les diversions de l’impérialisme. Nous devons être pro-active et proposer une alternative Haytienne a la crise politique et économique basée sur la relance de la production nationale dans le cadre d’une nationalisation de toutes les superficies cultivables du pays et les redistribuer aux coopératives de production agricole.

Nous devons démasquer les opportunistes de tout poil pour l’unification réelle des progressistes évitant la division dans nos rangs, et mieux combattre les diversions de l’impérialisme.

Les masses populaires ne peuvent espérer aucun changement découlant des politiciens restavek de l’impérialisme. Le pays ne retrouvera sa souveraineté qu’en renversant ces gouvernements imposes par l’impérialisme que ce soit par la formule dite de la CARICOM, que ce soit par des élections bidons.

Les progressistes n’ont d’autre choix que d’organiser les masses populaires de toutes les 565 sections communales sur l’ensemble du territoire national, pour matérialiser la participation citoyenne dans le processus de développement national.

Nous devons combattre les plans politique et économiques des ETATS-UNIS pour Hayti. Nous avons pour devoir de faire la révolution, nous aurons besoin certes de la coopération des pays du sud global qui respectent le droit du peuple Haytien a l’autodétermination.

Nou s devons combattre le conseil présidentiel de la transition avec le gouvernement de Garry Connille qui cherche a normaliser la situation catastrophique du pays pour une nouvelle version du PHTK 5 -ème édition.

Combattons jusqu’au dernier soupir pour l’indépendance de notre pays, nous avons ose d’être libre, osons l’être par nous même et pour nous même disait jean Jacques Dessalines le grand. Rejetons avec détermination et conviction la domination impérialiste; organisons-nous pour porter le coup fatal au système de domination impériale moribonde.

Finissons avec les ONG politiques et les centres de recherche finances par les instances de la CIA (NED et IRI) et les grandes fondations des multinationales.

Engageons-nous à organiser les masses populaires, les universitaires, les étudiants, les ouvriers et les paysans pauvres et toutes les couches prolétariennes de la population pour une grande mobilisation des masses pour un changement radical; la mobilisation populaire est le seul remède a l’exploitation bourgeoise, a l’arrogance macoute, a la corruption dans l’administration publique et aux défis du grand banditisme programme par les pompiers pyromanes de l’impérialisme.

LIBERTE OU LA MORT! LA PATRIE OU LA MORT!

HTML tutorial

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here