Les manifestations continuent !

1
104
À Petit-Goâve, des milliers de manifestants étaient dans les rues, au cours de la journée du lundi 29 Août

Les masses populaires dans plusieurs régions du pays ne chôment pas. Elles se sont amplement mobilisées dans la Capitale et plusieurs grandes villes de province.

Non à la misère

En fait, elles entament leur deuxième semaine de mobilisation sans arrêt contre la vie chère, la mauvaise gouvernance et l’inaction gouvernementale. Ce qui prouve que les masses ouvrières sont déterminées dans leur volonté de combattre les acteurs du régime en place et le système corrompu et pourri qui le maintient.

De toute façon, à Port-au-Prince, plusieurs rues ont été barricadées avec des pneus enflammés qui perturbent la circulation des véhicules, le transport public a ralenti de façon catégorique et des actes de violence ont été répertoriés à Delmas.

Manifestation à Port-au-Prince contre la vie chère, la mauvaise gouvernance et l’inaction gouvernementale.

À Petit-Goâve, des milliers de manifestants étaient dans les rues, au cours de la manifestation du lundi 29 Août, dont un manifestant asthmatique a été victime à la suite de l’explosion des bombonnes de gaz lacrymogène par les forces policières pour disperser la foule.

Des barricades de pneus enflammés

Miragoâne n’est pas restée indifférente, la population a pris les rues pour dénoncer la cherté de la vie, la rareté du carburant et l’insécurité.

A Jérémie, il y a eu des blessés par balle au cours de la manif.

 Mais il faut être clair, ce sont des manifestations en cascade, très timides dont on ne peut même pas soupçonner quelles organisations sont chargées de donner les directives. Sans quoi, c’est l’anarchie totale qui va s’installer et c’est notre plus grande inquiétude.

 

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here