Décharge aux anciens responsables de l’Etat !

0
1756
Le président du Parlement, le sénateur Youri Latortue avance que le cas des ministres ayant 20 ans sans décharge sera tout d’abord pris en considération.
Le président de cette commission au Grand corps, le sénateur Onondieu Louis de KID

Les anciens responsables de l’Etat vont sans doute se sentir soulagés puisque la commission bicamérale du parlement a été mise en place.  Ainsi, mercredi dernier 28 juin 2017, au cours d’une séance plénière du Sénat et conformément à l’article 233 de la Constitution,  une  commission bicamérale de 15 membres issue des deux branches du Parlement a été chargée de statuer sur les demandes de décharge de gestion concernant certains anciens Premiers ministres,  ministres et haut responsable de l’Etat de façon à leur accorder droit de jouir non seulement de leurs biens immobiliers mais d’occuper d’autres postes politiques. Vu que depuis plus d’une année, la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif a transmis au Parlement une trentaine de rapports d’audit de gestion d’anciens ministres. A cause de l’absence de cette commission bicamérale, ces rapports n’ont jamais été analysés.

Claudette Werleigh

Ainsi au Sénat de la République six membres ont été désignés pour faire parti de cette commission. Il s’agit des sénateurs : Evalière Beauplan  du PONT, Francenet Dénius  de la plateforme VERITE, Hervé Fourcand  et Joseph Lambert du PHTK, Nenel Cassy (LAVALAS) et Onondieu Louis de KID qui a été désigné président de cette commission au Grand corps.

La chambre des députés a également choisi ses 9 membres, le sénat s’est déjà mis au travail. Mais selon le président du parlement, le sénateur Youri Latortue le cas des ministres ayant 20 ans sans décharge sera tout d’abord pris en considération.

De gauche à droite Dante Caputo, Robert Malval, Fritz Longchamps et Boutros Boutros-Ghali

Et le président de cette commission pour sa part d’ajouter que ses collègues parlementaires auront à traiter tout d’abord des dossiers frappés de prescription ou de carence, c’est-à-dire absence de documents ou présomption d`innocence;  ensuite ceux des personnalités jouissant d’un rapport favorable au cours de  leur passage à la tête de l’administration de  l’État. Cependant les dossiers des anciens hauts fonctionnaires ayant un rapport défavorable seront en dernier lieu entamés.

Anthony Barbier

En attendant la chambre des députés, le Sénat en a profité pour accorder décharge dès le 28 juin 2017, à des anciens premiers ministres Robert Malval et Claudette Werleigh, et à cette date elle est passée d’une vingtaine à 38 d’ ex-ministres dont Robert Auguste,  Anthony Barbier, Paul Antoine Bien-Aimé,  Michelle Rey, Williams Regala,  Guy Paul, Myrtho Célestin, Fritz Longchamps, Marjorie Michel, Wilner Dessources, Jean François Chamblain, Grégaire Jean Louis, Saidel Lainé. Jean Robert Estimé, Wiener Fort, Gaston Georges Mérisier, Fritz Bélizaire, Paul Gustave Magloire, Jean Berthaud Alix Baptiste, Claudette Werleigh, Joël Desrosiers Jean Pierre, Pierre Raymond Dumas, Alfred Mentor, Chavannes Douyon, Charles Poisset Romain, Énold Joseph, Ernst Verdieu, Evariste Midy, Jacques Roger Lange, Gérard Blot, Joseph Gérard Pierre,

Le défunt Marc L Bazin

Kesler Clermont, le défunt Marc Louis Bazin, Pierre Foucauld, le défunt professeur Rémy Zamor, Philippe Mathieu, Gérald Mathurin et Camille Leblanc.

Paul Antoine Bien-Aimé

Onondieu souligne que la commission a travaillé sans partisannerie et appelle au calme les anciens fonctionnaires. Cependant l’ancien ministre de la Justice et de la sécurité publique Paul Denis a dans une lettre publiée à la presse dénoncé le retard du Parlement à lui faire part de sa décharge. Mais il y a beaucoup d’autres hommes et femmes comme Jacques Edouard Alexis, Laurent Salvador Lamothe, Michèle Pierre-Louis etc qui attendent également que leur dossier d’audit de gestion soit vérifié  pour leurs accorder décharge ou non.

Gérald Mathurin

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY