Daniel Foote révèle son vrai visage

0
48
Le diplomate américain Daniel Foote

Nombreux sont ceux qui ont été choqués et troublés la semaine dernière lorsque nous avons qualifié Daniel Foote d’«agent impérial» de « l’État Profond » étatsunien.

Le diplomate vient cette semaine de confirmer cette caractérisation en condamnant à pleine gorge Jimmy “Barbecue” Cherizier et le FRG9, qualifiant la fédération des groupes armés de menteurs et de criminels.

« N’écoutez pas le message de Barbecue », a déclaré Daniel Foote à Roberson Alphonse du Nouvelliste. « Il ment. Vous savez que ce sont des mensonges. Les gangs ne vont pas œuvrer pour un meilleur Haïti et vous le savez tous. Ce sont des criminels. Ils tuent des gens. Ils n’ont pas d’idéologie. Ils ne veulent pas d’un meilleur Haïti ».

Pourquoi les flèches du fils impérial se dirigent à l’endroit de Chérizier non pas contre les criminels des 400 Mawozo et autres ?

« S’ils voulaient d’un meilleur Haïti, ils n’auraient pas empêché l’approvisionnement en carburant des hôpitaux, ils n’auraient pas bloqué le transport, volé les gens, violé des jeunes femmes, tué des pasteurs, des citoyens », a poursuivi Daniel Foote, qui ne comprend rien ou du moins a été informé par la campagne mensongère menée par des organisations de droits humains sous la solde de Washington sinon par des organes de presse instruments de propagande inféodés aux réactionnaires et aux puissances impérialistes.

Malheureusement, son interlocuteur ne l’a pas aidé à faire la différence existant entre le groupe armé G9 et les gangs criminels des 400 Mawozo et ceux de Tilapli à Grand Ravine et Izo au Village de Dieu qui s’adonnent au crime et au kidnapping.

Mais un fait à signaler, Foote n’a rien dit, pas un mot, sur Wilson « Lanmò Sanjou » Joseph, chef du gang des 400 Mawozo qui détient toujours 15 otages nord-américains, bien qu’il en ait libéré deux cette semaine.

Pourquoi les flèches du fils impérial se dirigent uniquement à l’endroit de Chérizier non pas contre les criminels des 400 Mawozo et autres ?

Jimmy Chérizier

La réponse est bien simple. Ce ne sont pas les otages qui le concernent, mais bien la mobilisation de certains ghettos qui revendique un lendemain meilleur pour les masses défavorisées d’Haïti.

N’est-il pas évident de signaler, tous les actes de violence criminelle perpétrés dans un grand nombre de pays portent toujours le label des Etats-Unis.

La patrie de Foote est championne dans la création des mercenaires, des terroristes uniquement pour déstabiliser d’autres pays. Doit-on rappeler à Foote que le chef terroriste, Bin Laden qui a longtemps servi les intérêts de Washington en Afghanistan contre l’Union soviétique, a été formé par les services US.

Cuba, par exemple, a été victime d’une intense campagne de terrorisme orchestrée depuis les Etats-Unis par la CIA. Au total, près de 7 000 attentats ont été perpétrés contre l’île depuis le triomphe de la Révolution. Ils ont coûté la vie à 3 478 personnes et ont infligé des séquelles permanentes à 2 099 autres.

Luis Posada Carriles

Le défunt terroriste cubain Luis Posada Carriles en est également  une parfaite illustration. Ancien policier sous la dictature de Batista, il est devenu agent de la CIA après 1959 et a participé à l’invasion de la Baie des Cochons. Il est responsable de plus d’une centaine d’assassinats, dont l’attentat du 6 octobre 1976 contre l’avion civil de Cubana de Aviación qui a coûté la vie à 73 personnes dont toute l’équipe d’escrime junior cubaine. Il n’a jamais été mis en examen pour ses crimes. Au contraire, Washington l’a toujours protégé en refusant de le juger pour ses actes ou de l’extrader à Cuba ou au Venezuela (où il a également commis des crimes). Cette réalité met à mal Mr Foote vos déclarations à propos de ce qui se passe en Haïti. De toute façon Mr Foote, ce n’est pas le groupe armé de Chérizier qui le 6 août 1945, avait lancé par un bombardier B-29 une bombe nucléaire américaine sur la ville japonaise de Hiroshima et sur le coup 75 000 habitants ont été tués.

La déstabilisation d’Haïti, Mr Foote, est une œuvre bien orchestrée par votre pays pour nous punir du seul pêché commis par nos ancêtres, d’avoir mis fin au business de l’esclavage.

Il arrive que Foote n’ait pas le contrôle de Jimmy Chérizier, et de plus le discours de ce dernier le dérange énormément. Car, la misère et la pauvreté dans les quartiers populaires sont le résultat de la destruction de notre pays par cette grande puissance qui nous domine, nous exploite depuis plus d’un siècle.

« N’écoutez pas le message de Barbecue » Quelle arrogance !

L’un des vrais menteurs et criminels ! Collin Powell des Etats-Unis restera dans les mémoires comme l’homme qui a menti devant les Nations unies sur l’existence et la menace des armes de destruction massive (ADM) de l’ancien dirigeant Saddam Hussein.

Votre collègue Kenneth Merten nous avait fait la leçon que Michel Martelly est un citoyen haïtien. Vous venez vous-même nous civiliser, nous évangéliser, nous enseigner la bonne manière, les bonnes mœurs. Quel citoyen haïtien que nous devrions écouter ou pas! Cela ne passera pas !

 « Je crois qu’un accord qui vient du peuple haïtien est la clef pour aller de l’avant », Daniel Foote a dit au Nouvelliste. « Vous devez avoir cet accord et après avoir pourchassé ces criminels, ces bandits, ces violeurs, ces assassins, ces kidnappeurs et retourné la société haïtienne au peuple haïtien ».

Mr Foote, s’il y a des laquais haïtiens qui attendent de vous une quelconque libération à travers leur Accord, dont vous êtes sans doute le saint patron. Sachez que les masses populaires haïtiennes n’ont pas besoin d’aucun bienfaiteur pour la lutte de libération nationale d’Haïti. Certes, le pays est menacé du chaos et d’anarchie, il est au bord de l’abîme. Ne vous en faites pas, les prolétaires haïtiens possèdent les remèdes nécessaires pour combattre le fléau impérial qui a fait tant de mal au pays de Dessalines.

Nous sommes convaincus par nos combats anti-impérialistes, les structures néocoloniales disparaitront pour permettre l’édification d’une société nouvelle où chacun, à sa place, disposera du minimum nécessaire pour une vie décente.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY