Qui sera le Premier ministre de Jovenel Moise?

0
403
Cholzer Chancy, le président de la chambre des députés, celui que le sénateur et président du sénat Youri Latortue qualifie déjà comme étant « l'homme de la situation ».

Certes, il n’est plus question de Premier ministre désigné, grâce à l’amendement de la Constitution de 1987.  Mais cela ne veut pas dire pour autant que ce choix allait être plus facile à tout président qui n’a pas une majorité absolue au Parlement. Autrefois, quand le chef de la Primature était désigné, le parlement pouvait à sa guise le rejeter avant même sa ratification, juste à travers ses documents. Le dernier en date est de Jocelerme Privert. Pour l’instant, c’est tout autrement ; mais cela n’enlève pas au parlement des atouts à manœuvrer ; quand nous savons bien que la majorité de ces parlementaires n’aspirent à rien d’autres que de trouver un moyen pour se procurer de l’argent du gouvernement  pour financer leurs propres petits projets ?

Patrick Laurent
Patrick Laurent

A ce stade, le président Jovenel Moise du PHTK se trouve dans la difficulté de choisir tellement il y a des secteurs qui voudraient que le chef de la Primature leur soit proche ou soit sous leur contrôle. Il y a le secteur de la bourgeoisie patripoche qui n’a que ses intérêts : piller, exploiter, sauvegarder ses intérêts, et s’assurer qu’il ne paye aucune taxe. Il ne faut pas oublier que la majorité d’entre ces patripoches avait financé à fortes sommes d’argent la campagne électorale.

 Michèle Oriol
Michèle Oriol

Les bandits légaux de Michel Martelly au sein du PHTK pour leur part n’ont rien à offrir. Cependant, ils veulent bien que le Premier ministre soit leur homme lige. Ainsi le PHTK vient de proposer suivant une note signée  par la présidente a.i du parti, Marie Yanick Mézile, quatre candidats  pour diriger la primature à savoir Patrick Laurent, Michèle Oriol, Saint-Fort Liné Balthazar, et le fameux et patenté réactionnaire, l’inventeur du slogan anachro-populiste, Stanley Lucas. Cette proposition du PHTK montre clairement que le parti n’entend point divorcer d’avec les pratiques sweet-mickistes de l’ancien régime.

Saint-Fort Liné Balthazar
Saint-Fort Liné Balthazar

Le troisième larron vient du Parlement lui-même, bien que le PHTK ne tienne pas une majorité absolue ; mais avec ses alliés du KID, de AAA, de Bouclier et du Consortium, il contrôle absolument le Parlement. Mais n’empêche que les Parlementaires veulent imposer leur propre candidat à la Primature en la personne du président de la chambre des députés, Cholzer Chancy, celui que le sénateur et président du sénat Youri Latortue qualifie déjà comme étant « l’homme de la situation ».

Stanley Lucas
Stanley Lucas

En un sens le pouvoir de Jovenel Moise sera sans aucun doute partagé entre le PHTK et le AAA  de Cholzer et de Latortue. Sauf que, quelque soit celui qui aura à jouer ce rôle de Premier ministre, le pays et le peuple n’auront rien à attendre de lui. Ce ne serait que les mêmes échantillons du genre Laurent Salvador Lamothe et Evans Paul pour continuer la politique de vendre le pays aux puissances étrangères ; de sorte que la délocalisation de la population et l’expropriation des propriétaires reprennent force, que  les multinationales viennent extraire des richesses de notre sol et construire leur hôtel avec leur projet de destination touristique qui n’augure rien pour le pays.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY