Liste complète des Konze de 2004

0
884
Lionel Trouillot, l'un des membres importants du Collectif Non qui avait boycotté la célébration du Bicentenaire de notre Indépendance le 1er janvier 2004

Si Jezi blan an te vin anvan mas 2004, se GNB yo sèlman ki t ap ka voye premye kout wòch la.
Men kòm tou manti pa fon vre jan yo te kwè l depi 2008 yo tout sal nan labou Petwo Karibe. 

C’est absolument avéré qu’Haïti a eu l’honneur de donner naissance à des valeureux combattants que le monde entier doit vénérer tant qu’il y aura vie sur la terre. Cependant, les expériences catastrophiques de 2002 à aujourd’hui nous ont amplement démontré que notre pays est fort malheureusement infesté de sous-hommes. Initialement conçus pour être  des humains à part entière, certains, à force de ramper sous leurs carapaces d’hypocrites notoires, se sont métamorphosés en de vulgaires vers de terre.

Et, à ce stade irréversible de l’indignité absolue imposée par les baisants des colons et des occupants prédateurs, ils ne reculeront devant aucune crapulerie pour cracher sur la mémoire de leurs ancêtres qui leur ont permis de vivre à la verticale. Et, pour le fait de nous avoir permis pour toujours de regarder les colons évangélisateurs droit dans les yeux, les héros ont droit à toutes nos gratitudes ainsi que nos vénérations. En 2001 avec le nouvel avènement de Jean Bertrand Aristide au pouvoir, fut venu le temps des GNB autrement appelé par le mercenaire international, le temps des Chiens manje atè san di mèsi.

Dany Laferrière et Franck Etienne

Se laissant aussi facilement manipulés par les relais stipendiés de l’impérialisme français et étasuniens fonctionnant à l’enseigne de Collectif Non, intellectuels aliénés, atis patatis et autres sousou sou moun ki gen foli pran lòdè swè anba bra milat ak arab yo, se sont complus à souiller la mémoire de Dessalines, de Christophe, de Capois, de Pétion, de Boyer. Se croyant intelligents, ils ne tarissent pas de prétextes pour justifier leurs injustifiables avanies. En acceptant d’être manipulés/es au point de parvenir à apposer leur signature validant ainsi cette pestilente Déclaration des Sans Principes sur la célébration du Bicentenaire de notre Indépendance, ils/elles doivent avoir leurs noms gravés en lettres capitale aux confins des poubelles de l’histoire comme des traitres qui ont commis des crimes irrémissibles de lèse- patrie.

Tout simplement par devoir de mémoire, toute la postérité doit être informée du cynisme et du niveau de traitrise de ces zentèlektyèl san ren san fyèl san zantray, et de ces atis toudenkou. A l’instar du tremblement de terre du 12 janvier 2010 ont causé des malheurs irréparables à la souveraineté de ce pays déjà exsangue par ces conquérants impitoyables déguisés en évangélisateurs venus offrir gratuitement les fastes du paradis célestes aux nécessiteux. Rien que par devoir de mémoire, il s’avère indispensable de reproduisons la liste complète des Konze telle que figurée dans les colonnes du Nouvelliste en date du 1er octobre 2003 pou pèsonn pa di se zen ak manti nou fè sou yo.

Opont Pierre-Louis, vassal, ancien directeur du Conseil Electoral Provisoire (CEP) de Michel Martelly

Ces sousous hommes et sousouses femmes, ravalés/es exceptionnellement en dessous des semelles, se sont complus/es à ingurgiter jusqu’à la lie, l’ignominie la plus abjecte pour compromettre la célébration du bicentenaire de l’indépendance de cette nation qui leur a permis de voir le jour. A défaut d’être utiles à leur pays, ils se convertissent en espions, délateurs, agents des ambassades et des organisations internationales, propriétaires d’ONG, de fondations bidons, d’organisations fantômes et autres consortiums de contrebandiers, de trafiquants d’armes, d’organes, de stupéfiants. Pour preuve, au temps de la catastrophe GNB, la moindre peccadille était pour eux un prétexte pour monter aux créneaux et condamner avec la dernière rigueur.

Magalie Comeau Denis, recompensée ministre de la Culture sous le gouvernement de facto Boniface/Latortue

C’est notoire que plus de 10 ans depuis les hauts responsables de Inite, de Tèt Kale et des mafias irréductibles de cette oligarchie ont dilapidé les 3.8 milliards des fonds Pétro Caribe et toute honte but, à date aucun d’entre n’a pipé mot. Et ce mutisme calculé fait d’eux automatiquement des complices incontestables. Aussi, ils ont droit à l’infamie exemplaire du peuple, et ce, pour le temps et l’éternité. Ainsi, les noms de ces chenapans du pire genre doivent être inscrits en lettre capitale et affichés aux frontons des égouts de l’histoire. Pour que la postérité se souvienne à jamais de la laideur de leurs entreprises de renégats et en guise de sévères damnations pour le sale boulot qu’ils ont tenté d’accomplir.

Gary Victor

Men mesyedam Konze Kolektif Non yo pou pesonn pa janm bliye se pou tout moun konn non yo pa, kè. Se vre gen nan yo lanmò gen tan pase pran yo. Men li pa twò ta pou n di madichon pou nanm yo…si yo te gen nanm.

Claude-Henry Accacia,
Michel Accacia,
Gesner Armand
Jean-Claude Bajeux
Anthony Barbier,
Jessy Ewald Benoit,
Pierre Buteau,
Jean Casimir,
Georges Castera,
Suzy Castor,
Syto Cavé,
Amos Coulanges,
Jean Coulanges,
Magalie Comeau Denis.
Patrice-Michel Derenoncourt,
Max Dominique.
Franck Etienne,
Marie-André Etienne,
Jude Charles Faustin,
Jean-Claude Fignolé,
Reynold Guerrier,
Michel Hector,
Reynold Henry,
Laënnec Hurbon,
André Lafontant Joseph,
Frandley Denis Julien,
Dany Laferière,
Yves Lafortune,
Yanick Lahens,
Ricardo Lefèvre,
Danièle Magloire,
Jessy Manigat-Chancy,
Daniel Marcelin,
Gérard Mathieu  Junior,
Miriam Merlet
Jean Métellus,
Marc-Ferl Morquette,
Jean Michel,
James Noel,
Raoul Peck,
Claude Pierre,
Michèle Pierre-Louis,
Vogly Pongnon,
Emelie Prophète,
Guy Régis Junior,
Jacques Roche,
Wooly Saint-Louis,
Paul Saint-Preux
Amilcar Similien (Simil)
Michel Soukar
Evelyne Trouillot
Michel Rolph Trouillot
Lionel Trouillot
Gary Victor
Alphonse Henri
Alphonse Mahé
Amazan Félix C. Antoine
Arthus Weln-Webert
Auguste Lody
Azor Jean Gérald
Baron Paul
Bloncourt Géraki
Bolivar Faubert
Bonicet Arthur Jovial
Bob Bovano
Brax Jean Pierre
Bruns Hans Christophe
Byron John Picard
Cassis Gérald Junior
Chéry Pierre Michel
Dalembert L. Philippe
Démord Marc
Danis Jean Craft
Day Tom M.
Dennis Jules
Descollines Abel
Désir Géralda
Docteur Carltz
Dominique Estive
Esper Genneviève
Estinvil Molière
Etienne F. Natacha
Etienne Gérard
Eustigène Eugène
Exile Philippe
Galegory Pierre
Jacob Frantz
Jacques Moise
Jean-Poix Hérold
Joseph Frantz Pierre
Joseph Jean Junior
Joseph Yvener Foshter
Killick Ray
Lafeur Lourdes
Laplanche Sheilla
Loiseau Gérald
Louis Marc Antoine
Louis Martinel
Lowenthal Ira
Ludet-Paul Karolyn
Maritou Dupoux
Marcova Irina
Mengual Yolette
Méristil Jean Fritz
Merlet Noel Anaise
Métellus Magny
Mondé Frantz Robert
Monestime Carmelau
Numas Patrick
Olivier D.
Opont Pierre-Louis
Ouret Benoit
Paul Firmin H.
Péan Jean Marie
Perreira Roger
Philomé Rochert
Pierre Martine
Pierre Oldama Pierre
Pierre Wagner
Pierre Louis Serge
Ponchq Françoise
Roy Gilberte
Sainvil A. Euguy
Sam Marlène
Sassine Georges Barau
Sassine Gilles
Saintilaire Camille D.
Smarth Luc
Stephensonn Roberto
Tardieu Patrick D.
Yacinthe Claude

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY