Évelyne Sincere kidnappée puis assassinée

0
326
La jeune écolière de 22 ans de Martissant enlevée, torturée et assassinée

Une jeune fille de 22 ans habitant à Martissant, élève de philo au Lycée Jacques Roumain à Martissant qui vient tout juste de subir les examens de fin d’études secondaires a été enlevée le jeudi 29 octobre 2020, à Delmas 24 au moment où elle était en route pour se rendre chez sa sœur ainée.

Évelyne Sincère

Les ravisseurs exigeaient de sa famille la somme exorbitante de 100 mille dollars américains pour la relâcher. Les parents d’Evelyne ayant toutes les difficultés du monde pour retrouver une telle somme c’est grâce aux condisciples de classe d’Evelyne et à des proches que $15.000 ont pu être collectés selon sa sœur Enette.

Au moment où elle s’apprêtait à apporter les 15 milles dollars aux kidnappeurs, le dimanche matin 1er novembre, les ravisseurs ont de préférence téléphoné la famille pour leur faire part de cette mauvaise nouvelle, à savoir que le cadavre de leur fille avait été déposé sur un tas d’immondices à Delmas 24.

Ce fut la consternation générale, quand la sœur Enette est arrivée sur les lieux. Elle était inconsolable de constater à quel point sa petite sœur avait été humiliée jusqu’après son assassinat.

Signalons que les responsables et les élèves du Lycée Jacques Roumain à Martissant avaient dans le passé organisé plusieurs manifestations « Marche pour la Paix » dans le but de dire « NON » aux actes de violences et pour exiger la fin du banditisme de sorte que la paix règne enfin dans ce quartier populaire. Voilà que c’est l’une des élèves de cet établissement qui vient d’être victime de ces forces obscures. Sinistre coïncidence !

Les élèves du Lycée Jacques Roumain à Martissant

La police nationale particulièrement la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a lancé un avis de recherche concernant un certain Obed Joseph reconnu pour être le petit ami de la victime. Il est accusé d’« enlèvement, séquestration, assassinat et homicide ». Ce dernier sur les ondes de radio Méga a clamé son innocence de ce crime en déclarant : « Je déplore avoir été l’objet d’un avis de recherche et d’avoir été associé à ce crime. Les accusations portées par la DCPJ contre ma personne sont infondées ».

La rançon demandée n’ayant pas été délivrée, cela signifie clairement que la raison principale, en fait la motivation initiale de cet enlèvement n’a pas été tout à fait construite sur une nécessité économique. Si les ravisseurs ont pu refuser de recevoir le montant exigé ce n’est pas parce qu’ils se sentent troublés par l’étranglement de la jeune fille.

Obed Joseph

Les bandits à la recherche de l’argent n’ont aucun raisonnement, l’abandon des 15.000 dollars n’écarte guère la possibilité d’une action au départ basé sur un rapport sentimental existant entre le présumé accusé et la victime.

De toute façon, les festivités de fin d’année qui arriveront dans quelques semaines vont augmenter ces types de crimes, n’importe quel quidam s’avisant de soutirer de l’argent à des compatriotes qui n’en peuvent plus, aux abois dans un climat d’extrême difficultés économiques et de violence omniprésente.

En somme, les premiers responsables de ces actes criminels sont l’Etat haïtien et la bourgeoisie patripoche qui n’ont rien mis en place pour la survie des jeunes des quartiers défavorisés à part les armer et les abandonner à leur sort.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY