Jack Guy Lafontant annonce le partage du gâteau !

0
706
Le Premier ministre nommé Jack Guy Lafontant déposant ses documents personnels au Parlement. Ils ont été reçus par le Secrétaire général du Sénat, le duvaliériste impénitent, Dr. Rony Gilot

Dans l’après-midi du jeudi 2 mars dernier, conformément à l’article 157 de la Constitution 1987 amendée, le Premier ministre nommé Jack Guy Lafontant a été au Parlement pour déposer ses documents personnels qui ont été reçus par le Secrétaire général du Sénat, le Dr. Rony Gilot, duvaliériste impénitent,  farouche défenseur du régime despotique et sanguinaire duvaliériste à travers des textes apologétiques, voire révisionnistes, qui tentent de réhabiliter moralement et politiquement les Duvalier. («Au gré de la mémoire, François Duvalier le mal-aimé » ; «Jean-Claude Duvalier ou l’ingénuité captive»).

« Nous avons reçu cet après-midi le Premier ministre nommé. Il a fait le dépôt d’un ensemble de pièces requises par la Constitution. Suivant la loi, il y aura une commission qui sera formée par le Bureau du Sénat. Quand le Premier ministre sera prêt, on l’invitera à venir faire la déclaration de sa politique générale » c’est en ces termes que M. Gilot dans un point de  presse a confirmé la démarche de M. Lafontant en vue de la déclaration de sa politique générale.  Et ce dernier l’a bien et bel signalé également en déclarant à la presse « Cet après-midi, je viens au Parlement, la maison du peuple, pour déposer mes pièces requises par la Constitution. Très prochainement, j’y apporterai l’énoncé de ma politique générale aux fins de sa présentation. Merci !»

Cependant certains observateurs politiques ne cessent de demander quel sera le sort de M. Lafontant quand selon le président du Senat Youri Latortue « La majorité nécessaire à la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier ministre nommé n’est pas encore dégagée ». En ce sens, Latortue  ne fait qu’envoyer un message au Président Jovenel Moise pour lui dire d’entamer les négociations. En d’autres termes pour être plus clair, il arrive même à dire que «  le chef de l’Etat n’a pas encore mis son devoir au propre ». Ce langage du président du Senat ne peut être plus clair demandant à Jovenel  de « dégager la majorité de 16 sénateurs nécessaires à la ratification de l’énoncé de politique générale du Dr Jack Guy Lafontant ».

Le président du Sénat Youri Latortue
Le président du Sénat Youri Latortue

Le président Jovenel Moïse lui-même a, pour sa part « appelé les parlementaires à ratifier le Premier Ministre en souhaitant la formation du gouvernement dans le meilleur délai, afin que l’administration publique puisse fonctionner efficacement »

A ce compte, le sénateur Saurel Jacinthe confirme qu’« une commission sénatoriale spéciale sera constituée  ce  mardi 7 mars 2017, afin d’étudier la conformité des documents soumis par Jack Guy Lafontant, avec la constitution et les lois de la République. En principe, les commissaires pourraient prendre au moins trois jours pour chercher l’envers et l’endroit de ces  documents. Au cas où les pièces de M. Lafontant  seraient conformes aux dispositions légales et constitutionnelles, il sera invité à venir présenter l’énoncé de sa politique générale devant la plus haute assemblée », a-t-il fait savoir.

Qu’est-ce qu’il doit faire pour dégager cette majorité, dont parle l’élu de l’Artibonite, le sénateur Youri Latortue ? Partager le gâteau ! Aussi, c’est dans cet esprit que le président Jovenel Moise annonce déjà que «  le Premier Ministre a promis de former un gouvernement d’ouverture. Les négociations avec les leaders des groupes parlementaires et les dirigeants des partis politiques se réalisent autour de la formation du gouvernement »  Sans doute, et pourvu que «tout moun jwenn».

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY