Football: de la Copa America Centenario à l’Euro 2016

0
73

Tout juste après la fin des championnats Européens et les grandes finales du mois de mai de la ligue Europa et de celle des championnats remportés respectivement par deux grands clubs espagnols, Séville et le Real Madrid qui prouvent une fois de plus, que les clubs espagnols restent fermement sur le toit de l’Europe du foot, le rendez-vous avait été fixé pour les Etats-Unis d’Amérique où devaient avoir lieu le Centenaire de la Copa America.

C’est le vendredi 3 Juin qu’a eu lieu la rencontre inaugurale entre la Colombie et les Etats-Unis ; rencontre qui s’est soldée par une victoire de 2 buts à 0 en faveur de la sélection colombienne. Et le lendemain 4 juin notre sélection nationale a baissé pavillon devant le Pérou sur le score d’un but à zéro en faveur de ce dernier. Le Brésil par la suite s’est partagé les points avec l’Equateur, après un match très animé qui s’est finalisé sur le score de zéro but partout.

L’Argentine, le Mexique, le Venezuela, les Etats-Unis ainsi que la Colombie et le Chili se sont bien comportés et ont réussi à se qualifier pour le second tour. La grande surprise a été le grand Brésil qui a infligé 7 buts à Haïti, mais qui n’a pu vaincre la combativité de l’héroïque sélection péruvienne, qui en fait a non seulement battu la Seleçao, grâce à un but controversé de la main de Raul Ruidiaz, mais l’a éliminée de la Copa America 2016. Avec cette défaite, le Brésil a terminé en 3e place du groupe B, tandis que le Pérou et l’Équateur, vainqueurs contre Haïti (1-0) et (4-0), ont eux obtenu leurs billets pour les quarts de finale. Ainsi le Pérou va affronter les États-Unis et l’Équateur fera face à la Colombie.

Le Brésil n’est pourtant pas le seul des grands à faire ses valises pour retourner chez lui. L’Uruguay de Suarez et de Cavani, le Paraguay, la Bolivie, le Panama,  la Jamaïque et Costa Rica sans oublier Haïti, eux aussi ont payé les prix.

Nos Grenadiers ont été donc l’équipe la plus nulle du tournoi. Sans objectif, elle était à l’image des dirigeants politiques haïtiens. Les joueurs n’ont jamais fait montre d’un peu de caractère, d’autant qu’ils étaient là pour défendre les couleurs du pays. Mais, était-ce leur faute, réellement ?

On ne comprend pas. L’année dernière lors de la 13e édition de la Coupe d’or 2015, les Grenadiers avaient eu une bonne tenue d’ensemble, de très bonnes prestations qui avaient fait honneur au peuple haïtien. La sélection nationale avait atteint les quarts de finale de cette compétition, suite à un match nul avec le Salvador. Elle avait malheureusement perdu 1-0 devant les Etats-Unis malgré que le camp haïtien eût dominé. Elle avait pourtant battu le Panama. Comment se fait-il  qu’une année plus tard l’équipe n’est plus que l’ombre d’elle même ? Est-ce le changement d’entraineur qui a causé cette dégringolade, vu que les autres équipes étaient tout à fait à notre portée ? Pour sa défense, l’entraineur français des Grenadiers,  Patrice Neveu, a eu à déclarer que « Je suis persuadé que mon équipe a montré, et cela par période, un très bon visage. On n’a pas été ballotté dans tous les sens. C’est vrai qu’on est tombé dans un groupe extrêmement difficile avec le Pérou, le Brésil et l’Equateur. On se rend compte que chacune de ces équipes a des joueurs évoluant dans le haut niveau du foot mondial, et ces joueurs-là sont offensivement forts. Ajoutez à cela, ils ont de l’expérience et le jeu d’ensemble. C’est pourquoi ils font la différence face à nous »

Cette élimination du Brésil est d’autant plus difficile à avaler pour les dirigeants de la Fédération brésilienne de football (CBF), que l’on s’attend au limogeage de l’entraineur Dunga qui va être probablement remplacé par Tite, l’entraîneur du Corinthians de Sao Paulo.

logo-euro-2016-france-rogne1Alors que la Copa America avance à grands pas, en France, la quinzième édition de l’Euro 2016 de football, avec pour la première fois 24 sélections européennes, a entamé des matches très attrayants depuis le vendredi 10 Juin 2016. Voici les premiers résultats enregistrés jusqu’à présent :

Groupe A

France             2 – 1     Roumanie

Albanie            0 – 1     Suisse

Groupe B

Galles              2 – 1     Slovaquie

Angleterre       1 – 1     Russie

Groupe C

Nice     Pologne           1 – 0     Irlande du Nord

Lille     Allemagne       2 – 0    Ukraine

Groupe D

Turquie            0 – 1    Croatie

Espagne           1 – 0    Rep. Tchèque

Groupe E

Irlande             1 – 1     Suède

Belgique          0 – 2    Italie

Groupe F

Autriche          0 – 2    Hongrie

Portugal           1 – 1    Islande

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY